Fin de la trêve internationale. La 7e journée de la Jupiler Pro League reprend vendredi (20h30) par Charleroi-Genk, soit le retour de Felice Mazzu, nouvel entraîneur des champions de Belgique, au Mambourg, théâtre de ses exploits avec les Zèbres pendant six ans. Steven Defour et l'Antwerp se déplacent dimanche à Anderlecht, alors que la journée de samedi propose le derby brugeois entre le Cercle et le Club.

Entre 2013 et 2019, Felice Mazzu a été l'architecte du retour au premier plan de Charleroi. Sous les ordres du coach, un enfant du pays, les Zèbres ont atteint trois fois les play-offs I, avec même une qualification pour les préliminaires de l'Europa League au terme de la saison 2014/2015, et disputé deux fois le barrage européen après avoir gagné les play-offs II.

En quittant Charleroi pour Genk, où il succède à Philippe Clement, Mazzu, 53 ans, savait qu'un défi de taille l'attendait. Ses débuts sur le banc du champion de Belgique sont encourageants, avec 10 points sur 18 et un partage arraché au Club Bruges (1-1) avant la trêve.

La tâche de Karim Belhocine, son successeur à Charleroi, s'annonçait tout aussi difficile. Avec 8 points (en 5 matchs), le Sporting affiche un bilan correct. La victoire à Waasland-Beveren (0-4) a montré qu'avec les nouvelles recrues Shamar Nicholson et Kaveh Rezaei, le Sporting dispose, sur papier, d'une division offensive de tout premier plan.

Une autre personnalité a rendez-vous avec son passé ce week-end: Steven Defour. L'ancien Diable Rouge s'est engagé avec l'Antwerp dans les dernières heures du mercato estival. Pour son retour dans le championnat belge (dimanche 14h30), le calendrier lui a concocté un déplacement à Anderlecht, soit le club qu'il a quitté en 2016 pour rejoindre Burnley.

Auteur d'une fin de mercato impressionnante, avec aussi les arrivées de Kevin Mirallas, Manuel Benson, Wesley Hoedt et Zinho Gano, l'Antwerp (9 points/5 matches) ne cache plus ses ambitions. En face, Anderlecht (5 points) reste sur une victoire capitale face au Standard (1-0). Avec ce succès, le premier de la saison et de l'ère Vincent Kompany, les Mauves et Blancs ont abordé de la meilleure manière le périlleux triptyque Standard-Antwerp-Club Bruges.

Battu par Anderlecht, le Standard (12 points) aura à coeur, samedi (18h00), de reprendre sa marche en avant et de conserver la tête du classement, qu'il occupe en solitaire mais en ayant disputé un match en plus que Bruges. Le déplacement à Ostende (10 points), auteur d'un bon début de saison, est cependant piégeux. Surtout que les Liégeois se montrent moins fringants quand ils évoluent loin de Sclessin, comme le témoigne aussi la défaite à Saint-Trond (2-1).

Le Club Bruges (11 points/5 matches) regardera ce match avec attention avant de jouer le derby brugeois face au Cercle (3 points) à 20h30. Les Blauw-Zwart restent sur deux partages à domicile de rang, contre Eupen (0-0) et Genk. Les deux équipes toujours en quête d'une première victoire joueront toutes les deux samedi soir à 20h00.

Eupen (2 points) recevra Zulte Waregem (10 points) alors que Waasland-Beveren (1 point) rendra visite à Saint-Trond (7 points).

Dimanche, à 18h00, La Gantoise (10 points/5 matches) et Malines (11 points) s'affronteront avec l'objectif de rester dans le groupe de tête après un bon début de saison. Le raisonnement vaut aussi pour Mouscron (11 points), qui accueille Courtrai (8 points) dans le dernier match de la journée, dimanche à 20h30.