La Pro League prend acte des décisions, sous réserve d'appel auprès de la CBAS, de la Commission des Litiges d'appel pour le Football Professionnel dans le cadre du dossier disciplinaire ayant trait au match FC Malines- Waasland-Beveren du 11 mars 2018. La Pro League ne fera aucun commentaire.

Le verdict est tombé samedi dans le dossier de fraude dans le milieu du football belge. Le FC Malines, champion de D1B et vainqueur de la Coupe de Belgique, ne pourra pas jouer en D1A la saison prochaine, a annoncé l'Union belge de football (URBSFA) dans un communiqué. Le 'Kavé' évoluera en Proximus League la saison prochaine, avec un handicap de 12 points à diviser sur les deux périodes. Le club est aussi privé de Coupe de Belgique pendant une saison.

Waasland-Beveren, qui n'a pas reçu de sanction disciplinaire, jouera encore en D1A la saison prochaine. Le Beerschot Wilrijk, battu par Malines en finale de la Proximus League, jouera en Jupiler Pro League la saison prochaine à la place du FC Malines.

"Ce 01/06/2019, la Commission des Litiges d'Appel pour le Football Professionnel a rendu sa décision dans le cadre du dossier disciplinaire ayant trait au match FC Malines - Waasland-Beveren du 11 mars 2018", précise le communiqué de la fédération. "La Commission des Litiges d'Appel pour le Football Professionnel condamne le FC Malines et 4 de ses administrateurs pour falsification de la compétition; estime le Waasland-Beveren non coupable, mais condamne 2 de ses administrateurs pour ne pas avoir satisfait au devoir d'information; déclare 3 agents de joueurs coupables pour des faits de falsification de la compétition; acquitte le joueur complètement".

Un appel est toujours possible auprès de la Cour belge d'arbitrage pour le sport (CBAS) dans un délai de sept jours calendrier prenant cours le jour suivant le prononcé. Cet appel est suspensif.