Ce qu'il n'est parvenu à faire dimanche dernier au Club de Bruges, le Racing Genk va à nouveau tenté de le faire sur la pelouse d'Anderlecht. S'il décroche le titre ce soir, le club limbourgeois remportera un trophée un 16 mai pour la troisième fois de son histoire.

Né en 1988 de la fusion entre Thor Waterschei et le KFC Winterslag, le Racing Genk a décroché son premier grand succès le 16 mai 1998. A l'époque, les Limbourgeois s'imposaient en effet en finale de Coupe contre le Club de Bruges (4-0). Un an plus tard, Genk fêtait également le premier titre de champion de son histoire un 16 mai. Vingt ans plus tard, le club pourrait donc fêter son quatrième titre un 16 mai, encore une fois.

Les conditions pour que Genk soit sacré champion jeudi soir:

- S'il gagne à Anderlecht et le Club de Bruges ne s'impose pas au Standard
- S'il prend un point à Anderlecht et que le Club de Bruges s'incline au Standard

Si la décision ne tombe pas ce jeudi soir, ce sera le cas dimanche lors de la 10ème et dernière journée des Jupiler Pro League Play-Offs. S'il touche au but ce soir, Genk deviendra le deuxième club dans l'histoire à décrocher le titre sur la pelouse du RSC Anderlecht. La première et unique fois où cela s'était produit, c'était en 1973: le Club de Bruges avait alors pris un point à Anderlecht pour s'assurer le titre.