Des enquêteurs du parquet fédéral ont débarqué au centre d'entraînement du RSC Anderlecht mercredi matin à Neerpede. Cette action concernerait un dossier de blanchiment d'argent et d'organisation criminelle de la part d'agents. "Le RSC Anderlecht apporte sa totale collaboration", a réagi la porte-parole Marie Verbeke.

C'est vers 9h mercredi matin que la police a rallié le centre d'entraînement de Neerpede, qui abrite également les services administratifs du RSCA. Anderlecht n'avait pas été prévenu et ne savait pas ce que les enquêteurs sont venus chercher. Le club ne fait pour l'heure aucun commentaire mais a précisé apporter sa totale collaboration à l'enquête.

Le parquet fédéral a par ailleurs précisé effectuer des perquisitions également à Liège et Schaerbeek. Celles-ci s'inscriraient dans le dossier de blanchiment d'argent et de mise en place d'une organisation criminelle ciblant des agents de joueurs.