Le RSC Anderlecht a annoncé la nomination de Karim Belhocine en tant qu'entraîneur principal, mardi, quelques heures après avoir communiqué le départ du Néerlandais Fred Rutten.

Belhocine, 41 ans, avait déjà assuré l'intérim en décembre, après le licenciement d'Hein Vanhaezebrouck. "La direction sportive du RSC Anderlecht et Fred Rutten ont décidé d'un commun accord de cesser leur coopération avec effet immédiat.

Karim Belhocine prendra la fonction de coach principal. Il sera soutenu par Jonas De Roeck en Arno van Zwam en tant qu'entraîneurs assistants", a indiqué le club dans un bref communiqué mardi en fin d'après-midi.

Rutten a fait les frais d'un début de play-offs catastrophiques. Les Mauve et Blanc ont en effet perdu leurs trois premières rencontres avant de voir le match contre le Standard arrêté suite aux jets de fumigènes de la part de ses supporters après le deuxième but du Standard, ce qui devrait lui coûter une défaite sur un score de forfait.

Nommé le 6 janvier, Rutten a coaché les Mauves durant 13 rencontres de championnat. Son bilan est de 5 victoires, 2 partages et 6 défaites. Mardi, le club a annoncé le départ "d'un commun accord" du Néerlandais de 56 ans.

"Après trois jours de discussion entre la direction sportive et l'entraîneur, Fred Rutten a décidé qu'il ne veut pas faire partie du plan sportif du RSC Anderlecht la saison prochaine. Comme il veut donner au personnel sportif toutes les chances de préparer au mieux l'avenir, les deux parties ont décidé de mettre un terme à leur coopération avec effet immédiat".

Belhocine va donc retrouver la tenue de T1. Il était arrivé à Anderlecht en octobre 2017 en même temps que Vanhaezebrouck, dont il était l'adjoint. Le Français vit en Belgique depuis de longues années. Il est arrivé en 2005 pour évoluer à Virton, où il est resté trois ans. Il a ensuite porté les couleurs de Courtrai (2008-2011), du Standard (2011-2012), de Waasland-Beveren (2012-2014) et de La Gantoise (2014-2015).

Une fois les crampons raccrochés, il a intégré le staff de Courtrai en 2015, d'abord comme adjoint de Johan Walem puis comme entraîneur principal et directeur technique. Il est resté chez les 'Kerels' jusqu'à son départ pour le stade Constant Vanden Stock. Lors de son intérim de décembre, Anderlecht a perdu à Mouscron (3-1) et battu Waasland-Beveren (3-0).

Anderlecht n'a pas précisé si son mandat s'achèvera au terme de la saison.