Le Standard a partagé l'enjeu un but partout avec l'Excel Mouscron en ouverture de la 28ème journée de Jupiler Pro League. Le Standard avait ouvert la marque en deuxième période par Marin. Il n'a pas fallu longtemps à Mouscron pour égaliser, à l'heure de jeu, par Awoniyi (1-1).

Razvan Marin a donné l'avance aux Liégeois (54e) et Taiwo Awoniyi (60e)a égalisé pour les Hennuyers. Au classement, le Standard (47 points) reste 3e avec six unités de plus que La Gantoise (7e) et Mouscron (36) conforte sa 10e position.

Les supporters du Standard ont chauffé l'ambiance en faisant deux tifos. Sur le terrain, l'effet Sclessin a également été ressenti par les Mouscronnois. Après s'être démarqué, Awoniyi a servi tranquillement Selim Amallah dont l'envoi dans l'angle fermé n'a pas surpris Guillermo Ochoa (3e). Le Standard a répliqué sèchement: Milos Kosanovic a propulsé Renaud Emond seul devant Jean Butez mais le tir de l'attaquant était trop mou pour surprendre le gardien français (5e). Fin prêts physiquement, les Hurlus ont imprimé un rythme élevé avec régulièrement sept joueurs dans le camp adverse. Il y avait de l'intensité et au milieu, Mouscron pouvait compter sur deux pitbulls: Frank Boya et Marko Bakic.

Si le ballon est allé d'un côté à l'autre, Ochoa n'a pas plus été inquiété par un coup franc de Mbaye Leye (14e) et un tir de Bakic (21e) que la défense mouscronnoise sur un centre au premier poteau de Kostas Laifis (20e). Toutefois, la physionomie de la rencontre a changé quand, blessé, Leye a cédé sa place à Manuel Benson (25e). Cela a déstabilisé les Hurlus et le Standard en a profité pour dominer la fin de la période. Mais isolé côté droit, Maxime Lestienne a tiré dans les airs (31e) et sur une action rapide menée par Mehdi Carcela et Marin, Emond n'a pas cadré sa déviation (37e). Enfin, Butez a bien boxé un coup franc de Marin (40e).

A la reprise, Butez n'a eu la possibilité de contrer un tir de l'extérieur du rectangle de Roumain sur un coup de coin en retrait de Kosanovic (54e, 1-0). Le Standard n'a pas eu le temps de gérer son avance. Il l'avait échappé belle sur deux tentatives de Sidney Friede (55e, 57e) quand, suite à un superbe travail préparatoire d'Amallah, Awoniyi a inscrit son 6e but en sept rencontres (60e, 1-1). Mouscron en voulait plus et Ochoa a repoussé une reprise de la tête d'Awoniyi (66e).

Preudhomme a alors sorti Emond pour Alen Halilovic (70e) mais c'est encore Ochoa, qui a dû s'employer sur un coup franc d'Amallah (77e). De quoi inciter le coach du Standard à remplacer Lestienne par Moussa Djenepo (82e), qui a pris aussitôt sa sixième carte jaune de la saison pour une faute sur Boya (83e). Le final a été passionnant mais le Standard n'a pas signé un septième succès d'affilée à domicile et Mouscron n'aura pas aligné une septième victoire consécutive.