Le Standard a bien digéré la défaite subie la semaine dernière à Genk. Il a battu Lokeren (3-1) et peut effectuer une belle opération au classement puisque le FC Bruges et l'Antwerp ont des matches très difficiles ce week-end.

Renaud Emond, blessé la semaine dernière à Genk, était de retour dans le onze du Standard.

Glen De Boeck effectuait deux changements par rapport au match contre l'Antwerp: Miric, blessé, et Marecek, malades, étaient remplacés par Hupperts et Skulason.

Le Standard prenait tout de suite le match en main et Marin puis Lestienne obligeaient Verhulst à intervenir.

Le gardien de Lokeren sauvait encore son équipe sur un heading de Vanheusden et une reprise de Carcela mais il ne pouvait rien faire lorsque, après un bon quart d'heure, Lestienne lançait Razvan Marin qui ouvrait le score.

Lokeren était incapable de répliquer et le rythme retombait d'un cran mais chaque passe dans le dos de la défense waeslandienne faisait mal. C'est ainsi qu'à la demi-heure, Mpoku était lancé en profondeur et donnait en retrait à Lestienne qui plaçait dans la lucarne opposée. Un des plus beaux buts de la saison.

Après la pause, Lokeren alignait quatre défenseurs et semblait mieux dans la partie mais la première occasion de la deuxième mi-temps était tout de même pour Laifis qui,  avec plus d'altruisme, aurait pu permettre à Emond de conclure.

Ce n'était que partie remise puisque, à vingt minutes de la fin, Carcela permettait à Emond de tuer tout suspense.

Lokeren ne se décourageait pas et, Deschacht sauvait l'honneur sur corner.





MOMENT - HOMME - AVIS
le MOMENT
du match
Le  3-0 d'Emond a tué le match à un moment où Lokeren menaçait de revenir.
l'HOMME
du match
Lestienne. Il a livré un grand match, inscrit un joli but et a été très applaudi au moment de son remplacement. 
notre AVIS
sur le match
Verhulst a retardé l'échéance pendant un quart d'heure mais le Standard était largement supérieur à son adversaire en première période. Lokeren a mieux joué après la pause et méritait de sauver l'honneur.