Le Standard n'a pas poursuivi sur sa lancée brugeoise. Les Liégeois ont en effet signé un nul blanc à Mouscron, lanterne rouge du championnat.

Dans une soirée bercée d'un reste de soleil automnal, c'est Mouscron qui a pris le meilleur départ. Leye s'illustrait de la tête sur coup de coin, mais sa reprise passait quelques mètres à côté. C'était ensuite au tour de Pierrot de se présenter devant Ochoa. Sa reprise passait elle aussi à côté de l'objectif.

Juste après, et dans l'autre camp, c'est Emond (14e) qui croisait trop sa frappe. Le Standard, vainqueur autoritaire du Club de Bruges avant la trêve internationale (3-1), a davantage insisté au retour des vestiaires via Marin (49e), Carcela (51e), Cavanda (56e) ou encore Emond (61e).

Du côté des Hurlus, il aura fallu attendre la 77e minute pour voir la première frappe cadrée, ?uvre de Mbaye Leye. Malgré les entrées au jeu de Carlinhos et Orlando Sa, la phalange de Michel Preud'homme n'a pas trouvé l'ouverture.

Au classement, le Standard est provisoirement 4e avec 19 points alors que Mouscron glane un cinquième point et est désormais 15e, devant Zulte Waregem (5 pts).

MOMENT - HOMME - AVIS
le MOMENT
du match
En début de seconde mi-temps, le Standard a accéléré les échanges, sans toutefois conclure. 
l'HOMME
du match
Mohamed très présent dans le camp mouscronnois n'a pu couronner sa prestation par un but. 
notre AVIS
sur le match
Mouscron menait aux points à pause, et ce fut l'inverse en seconde mi-temps. Nul somme toute logique.