Le Standard s'est incliné pour la première fois de la saison à Eupen, qui signe un 6 sur 6. Les Liégeois menaient pourtant toujours 0-1 à 10 minutes de la fin.

Claude Makélélé remplaçait Milicevic par Mulumba, plus défensif. Fall, arrivé la veille de Charleroi, n'était pas sur la feuille.

Au Standard, Miangue remplaçait Pocognoli à gauche et Preud'homme alignait pour la première fois Orlando Sá et Emond ensemble en pointe. C'est Djenepo qui faisait les frais de ce changement tactique.

La première possibilité était pour Pollet mais le Standard était dangereux sur les phases arrêtées et, à la 8e, Carcela centrait pour Emond, laissé seul au deuxième poteau (0-1).

Le match restait ouvert, Eupen tentant de s'engouffrer dans les espaces entre Laifis et Luyindama mais laissant également beaucoup de liberté aux Liégeois.

En début de deuxième période, le jeu était moins précis. La première possibilité était pour Eupen mais c'était encore Carcela qui tirait sur le montant.

Plus le match avançait, plus Eupen mettait la défense du Standard sous pression. Ocansey faisait le mauvais choix mais il fallait deux interventions d'Ochoa pour empêcher Luis Garcia et Gnaka d'égaliser.

A six minutes de la fin, il devait toutefois s'avouer vaincu par Toyokawa. Eupen insistait et Ocansey prenait à nouveau la défense liégeoise de vitesse pour centrer. Luyindama marquait contre son camp.

MOMENT - HOMME - AVIS
le MOMENT
du match
Le 2-1. Lyindama s'est montré beaucoup trop nonchalant tout au long du match et sur cette phase aussi. 
l'HOMME
du match
Ocansey, entré au jeu à la place de Pollet, a été invisible jusqu'à la 84e minute mais il a délivré deux assists.
notre AVIS
sur le match
Le Standard s'est montré trop arrogant après le premier but. Et Eupen a prouvé qu'iil n'était pas un oiseau pour le chat.