Le Standard a refusé la sanction de trois matches de suspension proposée lundi par le parquet de l'Union belge de football à l'encontre de son joueur Mehdi Carcela. Eupen a lui aussi contesté la sanction proposée pour Ocansey.

En conséquence, le stratège du club liégeois comparaîtra mardi devant la commission des litiges. L'ailier du Standard a été exclu en fin de match vendredi à Waasland-Beveren dans le match d'ouverture de la 2e journée de championnat de Belgique de football (0-0).

Monté au jeu à la 63e minute, Carcela, dont c'était le premier match officiel de la saison, a été exclu à la 89e minute pour une faute sur Boljevic qui filait en contre. Si la sanction est confirmée (assortie de 3.000 euros d'amende), l'international marocain manquera les matches contre le Cercle Bruges (11 août), Lokeren (18 août) et Saint-Trond (25 août).

Le Standard a demandé un report d'audience vu la proximité de son match contre l'Ajax en soirée pour le compte du 3e tour préliminaire de la Ligue des Champions, Carcela n'effectuant pas le trajet jusqu'à Bruxelles samedi, mais la Commission des litiges a refusé.

EUPEN AUSSI

L'AS Eupen a lui aussi refusé les quatre matches de suspension et 4000 euros d'amende proposés lundi par le parquet de l'Union belge de football à l'attaquant des Pandas Eric Ocansey. Le club germanophone et son joueur passeront donc mardi devant la commission des litiges.

Eric Ocansey a été exclu samedi face à Charleroi (1-4) pour une faute sur Ilaimaharitra en début de seconde période. Le VAR a révélé que le Panda avait donné un coup à la tête du Zèbre.

L'arbitre Nicolas Laforge a alors brandi le bristol rouge sous le nez de l'attaquant ghanéen. Si la commission des litiges suit le parquet, Ocansey manquera les duels contre Zulte Waregem Zulte Waregem (11 août), La Gantoise (19 août), Mouscron (25 août) et le Standard (1er septembre).