Anderlecht a entamé la saison par une victoire à Courtrai (1-4). Ses attaquants se sont montrés très efficaces puisque Santini a inscrit trois buts et Dimata, un.

A Courtrai, les "vieux" Mboyo et Kanu entamaient la partie, tout comme le défenseur américain Brendan Hines-Ike, qui venait juste d'arriver. Rolland était  de retour après une longue absence pour cause de blessure.

A Anderlecht, Hein Vanhaezebrouck alignait l'équipe attendue, avec 8 débutants mais sans Kums, Najar et Saief.

Ivan Santini était très applaudi par les supporters de Courtrai mais après deux minutes, c'est lui qui ouvrait le score de la tête en reprenant un centre de Gerkens. Son heading lobait Kaminski et, par respect, il ne célébrait pas son but.

Courtrai réagissait immédiatement par Mboyo et Ouali, dont le tir passait un rien au-dessus mais la défense courtraisienne avait des problèmes sur les phases arrêtées et Bornauw puis Dimatta héritaient de belles possibilités dont ils ne profitaient pas.

Autre problème dans la défense courtraisienne: le flanc gauche. Saelemaekers s'en donnait à coeur-joie et, à la demi-heure, il centrait pour Dimata qui doublait le score. Anderlecht pouvait contrôler la rencontre.

On rejouait depuis deux minutes lorsque Saelemaekers adressait un nouveau centre. Dimata manquait sa reprise mais le ballon parvenait à Santini qui faisait 0-3.

Anderlecht semblait rassasié et, au moment où Courtrai faisait mine de mettre le nez à la fenêtre, Santini profitait d'une mésentente entre Kaminski et Kagelmacher pour planter son troisième but de la soirée.

A cinq minutes de la fin, Vranjes détournait dans ses propres filets un centre de Rolland.




MOMENT - HOMME - AVIS
le MOMENT
du match
Après deux minutes, Santini ouvrait déjà le score. Courtrai n'allait jamais s'en remettre.
l'HOMME
du match
Ivan Santini a inscrit trois buts.
notre AVIS
sur le match
Cette nouvelle équipe d'Anderlecht a séduit face à un Courtrai tout de même bien faible.