La commission des Litiges de l'Union belge (URBSFA) a infligé deux semaines de suspension (du 7 au 21 décembre) et une amende de 1.000 euros à l'entraîneur du Standard le Portugais Ricardo Sa Pinto.

Le Standard joue trois rencontres durant cette période. Sa Pinto est sanctionné pour son comportement lors du 1/8e de finale de Coupe à Anderlecht (0-1).

A moins d'un appel du Standard, il ne pourra prendre place sur le banc des Rouches lors des matchs de championnat à Waasland-Beveren (08/12) et contre La Gantoise (16/12). Il manquera aussi le quart de finale de Croky Cup à Ostende (12/12).

Le parquet de l'Union belge avait requis, un peu plus tôt dans la journée, six semaines de suspension.

Si le Standard dépose un appel contre cette sanction, celui-ci devrait être examiné ce vendredi 8 décembre par la Commission des litiges d'appel pour le football rémunéré.