Thomas Foket entrevoit la fin du tunnel. Près de quatre mois après la découverte de ses problèmes cardiaques, le défenseur latéral de La Gantoise est tout près d'un retour en équipe première. "J'ai hâte de mettre cette ennuyeuse période d'attente derrière moi", a déclaré Foket, 23 ans, lors d'une rencontre avec la presse, lundi, au centre d'entraînement des Buffalos.

Les soucis cardiaques ont été découverts alors qu'il passait la visite médicale dans le club italien de l'Atalanta Bergame où il devait être transféré cet été. En accord avec le cardiologue Pedro Brugada, il fut décidé que le Diable Rouge (2 caps) s'arrêterait de jouer pendant six mois et se soumettrait à une intervention chirurgicale. Le rétablissement de Foket s'est avéré plus rapide que prévu.

Il a joué ses premières minutes avec l'équipe espoirs début octobre. Le week-end dernier, il était sur le banc lors du déplacement à Courtrai (1-1). Son retour au plus haut niveau ne devrait plus tarder.

"Je serai vraiment content de tirer un trait sur cette période", a-t-il précisé. "La nouvelle que je souffrais de problèmes au coeur est tombée comme un choc. Il s'en est suivi une montagne russe d'émotions et de panique. Que ferais-je si je ne pouvais plus jouer ? Les médecins m'ont rassuré et m'ont déclaré qu'après une opération je pourrais continuer à jouer. Dès ce moment, j'ai tourné le bouton et je me suis concentré sur mon retour."

"Les premiers jours ont été difficiles", a reconnu le Bruxellois. "Après mon opération, je me suis senti mieux petit à petit et après quatre semaines, j'ai pu de nouveau faire du vélo. Je peux aussi mieux évaluer mes problèmes cardiaques. Ils semblent graves mais se déchirer les ligaments croisés (du genou) c'est, par exemple, aussi grave. Chaque footballeur connaît une période ennuyeuse au cours de sa carrière."

Foket jouera lundi soir avec les Espoirs. Le match de mardi contre Eupen arrive encore un peu tôt. Le déplacement à Charleroi vendredi, en revanche, pourrait lui permettre de retrouver la Jupiler Pro League. "Sincèrement ? Je ne m'en occupe pas trop. Je ne veux rien précipiter et donc je ne me fixe pas de date pour mon retour. Je sens que je suis comme avant, que mes qualités physiques sont revenues. Cela ne va pas être très long avant que je puisse de nouveau me donner à fond."

Beaucoup de choses ont changé depuis quelques mois à La Gantoise. Après un début de championnat décevant, l'entraîneur Hein Vanhaezebrouck a été remplacé par Yves Vanderhaeghe. "Je suis impatient d'aider mon équipe. Pendant mon rétablissement, j'ai senti beaucoup de soutien du club, et je veux lui rendre quelque chose. Que le nouveau coach joue à quatre derrière plutôt qu'à trois derrière ne change rien pour moi du moment que je peux jouer au football."