Eupen, qui a mené 2-0, a partagé l'enjeu 3-3 face à Genk dans la première rencontre du samedi de cette 9e journée de Jupiler Pro League.

La première occasion de la rencontre fut la bonne: Blondelle reprenait de la tête au premier poteau un coup de coin de Luis Garcia. Vukovic se retournait pour la première fois. Genk tentait de réagir via le seul Malinovskiy, qui ne parvenait pas à cadrer la mire. Genk se contentait de la possession de balle, sans plus. A cinq minutes de la pause, Luis Garcia servait magnifiquement Afif dont la feinte de corps mettait dans le vent Vukovic. Et le Qatari de doubler la mise dans un but vide. Inutile de préciser que l'entraîneur genkois Albert Stuivenberg était à ce moment en très, très, mauvaise posture...

En début de seconde mi-temps, une tête de Valiente était sauvée à même la ligne par Khammas, qui touchait son premier ballon. Une minute plus tard, Ingvartsen redonnait dans l'autre camp espoir à Genk en déviait victorieusement un centre de Mata.

Quelques minutes plus tard, une relance coupable de Malinovskiy dans les pieds de Afif permettait au Qatari de servir Leye qui redonnait de l'air aux Pandas: 3-1. Une tête de Samatta sur la main de Wague nécessitait l'appel à la vidéo. Monsieur Verboomen, qui avait dans un premier temps sifflé un coup de coin, désignait cette fois le point de penalty. Schrijvers frappait sur Van Crombrugge, mais le rebond lui permettait de marquer en deux temps.

Eupen échappait à un second penalty à la faveur d'une nouvelle faute de main dans le rectangle, mais Genk ne renoncait pas. Monté au jeu, Maehle trouvait son compatriote Ingvartsen qui égalisait via le cadre du but. En dépit d'un final débridé - dont une frappe enroulée sur le poteau de Schouterden, puis dans l'autre camp un sauvetage improbable d'un défenseur eupenois - le score ne changeait plus. Score final 3-3.

MOMENT - HOMME - AVIS
le MOMENT
du match
L'arbitre Verboomen, qui est revenu sur sa décision en accordant un penalty à Genk après avoir visionné les images de la vidéo.  
l'HOMME
du match

Afif. Le joueur qatari a démontré de belles possibilités. 

notre AVIS
sur le match
Genk, au rayon absent en première mi-temps et mené 2-0, a résorbé son retard après avoir été mené 3-1 au terme d'une attrayante seconde mi-temps.