Le Standard a renoué avec la victoire en JPL. Il s'est imposé 0-1 à Waasland-Beveren grâce à un but inscrit par Orlando Sá à la 54e minute. Les Waeslandiens ont joué 53 minutes à dix suite à l'exclusion de Conté. Grâce à ce succès, le Standard reste 9e mais revient à 5 points de la 6e place.

Steeven Langil et Ibrahim Conté, qui n'étaient pas qualifiés contre Genk, revenaient dans le onze de base de Waasland Beveren. Köteles ne jouait pas: son père était décédé samedi. C'est Goblet qui défendait les filets.

Après le 0-3 face à Courtrai, Aleksandar Jankovic faisait  le ménage: Loutchkevitch, Mladenovic, Marin, Raman, Emond et Laifis étaient remplacés par Goreux, Fiore, Danilo, Edmilson, Orlando Sa et Cissé.

Les premières occasions étaient pour Waasland Beveren mais le Standard répliquait.

Le match connaissait un premier tournant avec l'exclusion de Conté à la 35e minute.  Le Guinéen avait écopé d'un premier carton jaune pour avoir passé sa colère sur le piquet de corner. Quelques minutes plus tard, il tacklait tardivement Cissé.

Dès la reprise, Goreux centrait pourdont la reprise de la tête aboutissait en plein sur Goblet. Ce n'était que partie remise puisque, à la 54e, le Portugais exploitait une jolie passe en profondeur d'Edmilson pour ouvrir le score.

Waasland-Beveren ne s'en remettait pas et ne réagissait que par Myny tandis que Goblet devait encore intervenir devant Sá, lancé par Belfodil. Puis un tir de Danilo passait à côté.

Legear entrait au jeu pour la première fois depuis six mois et, deux minutes plus tard, un envoi de Belfodil s'écrasait sur l'angle. C'était ensuite un tir de Dossevi qui passait un rien à côté.

Mais en toute fin de match, il fallait que Gillet sorte trois réflexes pour empêcher Myny puis Gano  d'égaliser.

 
MOMENT - HOMME - AVIS
le MOMENT
du match
Il y en a eu plusieurs: la carte rouge de Conté, les réflexes deGillet en fin de match mais surtout le but d'Orlando Sá après dix minutes en deuxième mi-temps.
l'HOMME
du match
Les gardiens étaient au top aujourd'hui. Goblet a évité le0-2 mais Gillet est l'homme du match car il a évité l'égalisation en fin de match. Comme à Anderlecht, il a été décisif.
notre AVIS
sur le match
La première mi-temps n'était pas très bonne. En deuxième, il y a eu des occasions. Le Standard en a raté beaucoup et a failli s'en mordre les doigts mais Gillet était là et les Liégeois méritent leur victoire. De là à dire qu'ils méritent les play-offs 1...