Selon Sport/Foot Magazine, c'est la volonté de Roger Lambrecht, qui pense à sa succession.

Depuis 1994, c'est grâce à Roger Lambrecht que Lokeren survit. Mais le magnat du pneu a 83 ans et pense à sa succession. Et le moment est peut-être venu car Peter Maes et Willy Reynders ont contribué à faire de Lokeren une valeur sûre du Top 6 belge.

Plusieurs noms ont été cités, dont celui du vice-président Willy Carpentier mais celui-ci a des ennuis de santé. Lambrecht ne souhaite pas non plus voir un de ses fils lui succéder.

Son nouveau plan est donc de transformer Lokeren en société anonyme composée de trois ou quatre actionnaires principaux dont les noms sont actuellement gardés secrets et qui hésitent encore à s'engager parce que Lambrecht souhaite rester aux commandes.

En attendant, c'est Romain Van Schoor, jusqu'ici responsable de la gestion quotidienne et de l'organisation des matches, qui remplace Marc Vanmaele au poste de CEO. La situation sera réévaluée en janvier.