Les anciens joueurs de La Louvière Gunter Van Handenhoven, Laurent Montoya, Wagneau Eloi et Mario Espartero sont suspendus jusque mars 2008. Ils sont condamnés pour falsification de compétition.

Wagneau Eloi fait partie des quatre ex-Loups condamnés. (photo photonews)
La première chambre du comité d'appel de l'Union Belge a suivi ce le réquisitoire du parquet. Les ex-Loups sont donc condamnés à une suspension d'un an avec sursis (du 20 mars 2007 jusqu'au 19 mars 2008), le minimum prévu par le règlement de l'Union Belge pour des faits avérés de falsification de compétition. Un sursis de 3 ans leur est accordé pour cette suspension en tenant compte des circonstances atténuantes, soit "l'attitude répréhensible de La Louvière".

Le comité d'appel de l'Union belge s'est basé sur l'art. VII/81.1 du règlement de la fédération qui dispose que "le championnat est faussé notamment par le fait d'affaiblir volontairement une équipe dans le but de fausser le résultat d'un match."

Les quatre joueurs étaient accusés d'avoir levé le pied à la fin de la saison 2004-2005 lors de la rencontre Lierse-La Louvière (7-0) en guise de représailles contre leur président de l'époque, Filippo Gaone, considéré comme mauvais payeur à leurs yeux.