Football

Diables Rouges

Troisième place historique pour la Belgique en Coupe du monde

14.07.2018 | Patrice Sintzen

Belga

La Belgique a battu l'Angleterre (2-0) à Saint-Pétersbourg. Elle termine troisième de la Coupe du monde, son meilleur résultat de tous les temps.

Roberto Martinez n'avait effectué que deux changements dans son équipe de base: Tielemans remplaçait Fellaini (sans doute en prévision de l'avenir puisque le joueur de Liverpool se retirera sans doute après le Mondial) tandis que Meunier reprenait sa place au détriment de Dembélé.

Côté anglais, Rose, Jones, Dier, Loftus-Cheek et Delph entamaient la partie en lieu et place de  Henderson, Walker, Rashford et Alli.

On jouait depuis quatre minutes à peine lorsque Chadli filait en contre sur le flanc gauche et recevait un ballon parfait de Lukaku. Il adressait  ensuite un centre tout aussi parfait pour Meunier qui surgissait au petit rectangle et battait Pickford.

A la 11e, c'était encore Lukaku qui servait De Bruyne mais Pickford sortait le ballon d'un réflexe.

Face à une défense belge bien organisée, les Anglais réagissaient timidement mais la troisième grosse occasion était encore pour Lukaku qui, servi par De Bruyne, poussait le ballon trop loin.

La première grosse occasion anglaise surgissait à la 23e lorsque Sterling décalait pour Kane qui manquait l'opportunité de se détacher au classement des buteurs.

La Belgique, très bien organisée (notamment sur les phases arrêtées anglaises),  gérait son avantage mais dans le dernier quart d'heure, Alderweireld héritait encore d'une belle possibilité. Puis Chadli devait sortir sur blessure. Il était remplacé par Vermaelen.

Au repos, Gareth Southgate lançait Rasfhord et Lingard à la place de Rose et Sterling. Les Anglais prenaient le rectangle belge d'assaut mais Kane arrivait trop court sur un centre de Lingard.

A l'heure de jeu, Lukaku, qui avait manqué un nouveau contrôle seul devant Pickford, cédait sa place à Mertens et rentrait directement au vestiaire.

Les sorties de la deuxième ligne de Dier faisaient mal aux Diables et, après une belle combinaison, le joueur de Tottenham battait Courtois mais Alderweireld sauvait à même la ligne. Juste après, un heading de Maguire sur coup-franc passait à côté.

La Belgique souffrait mais Kevin De Bruyne jouait alors un grand rôle. Une premère fois, il lançait Mertens qui isolait Meunier et il  fallait un bel arrêt de Pickford pour empêcher le Bastognard de faire 2-0. Mais juste après, De Bruyne isolait Hazard. Cette fois le gardien anglais était battu. Il restait 9 minutes et les Anglais étaient KO.

Facebook

Twitter

Ne manquez pas

Plus