Football

Diables Rouges

Entrée au petit trot de la Belgique, avec 3 buts (et 3 cartons)

18.06.2018 | Bruno Verscheure

Belga

La Belgique n'a pas manqué son entrée dans le Mondial russe. Après une première période relativement décevante, les Diables Rouges ont pris l'ascendant sur le Panama, avec trois magnifiques buts inscrits dans la Fisht Arena de Sotchi.

C'est avec un onze sans surprise que la Belgique a entamé sa Coupe du Monde en Russie. Boyata remplaçait comme attendu Kompany en défense tandis que Meunier était préféré à Chadli à droite.

Les attentes étaient énormes côté belge. Et les Diables Rouges répondaient présent dès l'entame de match. Après une première action avec un centre à la clé, Carrasco alertait le premier Penedo: le gardien du Panama captait le tir à ras de sol. Dans la foulée, ce même Penedo intervenait pour détourner une frappe de Mertens. Eden Hazard passait ensuite tout près de profiter d'une erreur de Torres mais plaçait dans le filet latéral.

La fin du premier quart d'heure sonnait la fin du pressing belge. Les Panaméens n'hésitaient pas à mettre le pied et à casser le jeu. Alors que le rythme baissait, les Belges se créaient encore quelques possibilités. A la 21ème, un centre de De Bruyne était dévié in extremis par Torres, juste devant Lukaku. Des tirs de De Bruyne, Hazard et Mertens manquaient encore la cible avant le repos.

Auteurs d'une première mi-temps dans l'ensemble décevante, avec une production insuffisante, les Diables Rouges devaient hausser le ton en seconde période. Il ne fallait que deux minutes pour qu'ils trouvent la faille, grâce à une action individuelle. Sur un ballon repoussé par la défense panaméenne, Mertens n'hésitait pas à reprendre de volée et propulsait magnifiquement le cuir au fond des filets, inscrivant son 15ème but en 70 sélections en équipe nationale !

Sans vraiment développer un jeu plus rapide, la Belgique menait donc au score, méritoirement tout de même. D'autant que De Bruyne ne passait pas loin du 2-0 sur coup franc. Contraint de réagir, le Panama sortait de sa boîte. Courtois devait ainsi sortir son premier arrêt important du tournoi pour détourner une frappe de Murillo, parti dans le dos de Carrasco. Peu après, un tir de Perez passait à côté.

 Les hommes de Roberto Martinez conservaient bien le ballon par la suite. Avant de doubler la mise à un peu plus de vingt minutes du terme, par l'intermédiaire de Lukaku: le meilleur buteur de l'histoire de l'équipe nationale faisait 2-0 d'une belle tête sur un tout aussi beau service de De Bruyne de l'extérieur du droit !

Ce but rassurait définitivement les Belges et portait un coup au moral des Panaméens. Obligés de se découvrir, ces derniers se faisaient prendre en contre. Hazard profitait d'espace pour lancer idéalement Lukaku, lequel concluait d'un petit ballon au-dessus du gardien !

A 3-0, le match était plié. Le Panama tentait encore de réduire le score mais sans réellement inquiéter Courtois. La Belgique remplit donc son contrat en s'imposant dans son match d'ouverture. Même si tout ne fut pas parfait, à l'image des trois cartons jaunes et d'un jeu par moments trop lent. Courtois a également effectué un arrêt capital, évitant le 1-1...

Grâce à ce succès, la Belgique prend la tête du groupe G avant le deuxième match du groupe prévu lundi soir entre l'Angleterre et la Tunisie. Les Diables Rouges affronteront les Tunisiens dans leur deuxième rencontre ce samedi 23 juin (14h).

Facebook

Twitter

Ne manquez pas

Plus