Football

Général

Malinovskyi risque 7 matchs!

08.04.2019 | Patrice Capelle

Belga

Le Parquet de l'Union belge a proposé 7 journées de suspension assorties de 7.000 euros d'amende à Ruslan Malinovskyi, exclu avec Genk contre La Gantoise.

On joue la 95e minute du duel entre le KRC Genk et La Gantoise lorsque Ruslan Malinovsky, au sol, adresse un coup de pied dans le visage de Birger Verstraete. L'arbitre, monsieur Visser, a brandi le rouge direct à l'adresse du joueur ukrainien. Le Parquet de l'Union Belge réclame 7 journées de suspension assorties d'une amende de 7.000 euros.

Si Genk accepte la proposition (rien n'est moins sûr), le coach Philippe Clement serait privé de son distributeur pour le reste des Play-offs 1. En cas de refus, Genk et son joueur comparaîtront vendredi devant la Commission des Litiges. En cas d'appel, une éventuelle suspension ne serait effective que pour la 5e journée. Malinovskyi pourrait donc évoluer lors du choc à la Luminus Arena face au Club de Bruges. La Commission des Litiges d'Appel ne traiterait en effet le dossier que le mardi 16 avril, au plus tôt. 

Le parquet fédéral constate que les images de la télévision confirment le rapport de l'arbitre. "Malinovskyi fait un geste de la main pour faire croire qu'il n'y a pas de mal, et qu'on ne peut rien lui reprocher. Il espérait probablement que personne n'avait vu son rapide coup de pied..."

Kris Wagner n'a pourtant aucun doute au sujet de l'intention du joueur, et de la gravité sa sa faute. "S'il s'était juste agi d'un geste involontaire de la jambe, elle n'aurait pas été dirigée vers la figure de l'adversaire, et avec une telle vigueur que la victime saigne. Ce qui témoigne de la volonté de blesser avec les crampons dans la zone des yeux", souligne-t-il. "C'est un geste brutal qu'on ne devrait jamais voir sur un terrain de football", précise-t-il encore dans son acte d'accusation.

Facebook

Twitter

Ne manquez pas

Plus