Football

Général

Balotelli: 'Me nommer capitaine serait un signal contre le racisme'

03.06.2018 | Patrice Sintzen

Belga

Mercredi, les Pays-Bas et l'Italie s'affrontent en match amical. Privé de Bonucci, blessé, Roberto Mancini va devoir trouver un autre capitaine.

Mario Balotelli est, après Leonardo Bonucci, le joeur le plus expérimenté de l'équipe nationale italienne. "Me nommer capitaine ne changerait rien pour moi mais ce serait un signal fort contre le racisme en Italie", dit l'attaquant de l'OGC Nice.

"Le coach montrerait ainsi au peuple que les migrants, les gens d'origine africaine comme moi, peuvent aussi être capitaine." Fin mai, lors du match amical face à l'Arabie Saoudite, une partie du public avec déployé des calicots sur lesquels on pouvait lire: "Notre capitaine a du sang italien."

"C'est difficile pour moi", dit Balotelli. "Lorsque j'étais jeune, j'ai beaucoup souffert du racisme. Aujourd'hui, je ne sais pas si c'est du racisme ou de la jalousie."

Facebook

Twitter

Ne manquez pas

Plus