Football

Général

Coupe du monde 2026: décision le 13 juin

02.06.2018 | Patrice Sintzen

Belga

La FIFA a approuvé les deux candidatures pour l'organisation de la Coupe du monde 2026. Tant celle du Maroc que celle, conjointe, des Etats-Unis, du Canada et du Mexique répondent aux exigences minimales pour accueillir l'épreuve. Celle-ci comptera désormais 48 pays.

Le 13 juin, à Moscou, plus de 200 membres de la FIFA voteront pour connaître l'heureux élu.

Au cours des derniers mois, les inspecteurs de la FIFA ont visité les pays concernés. La candidature du trio Etats-Unis - Canada - Mexique a recueilli davantage de points. Selon les inspecteurs, une Coupe du monde en Afrique du Nord est plus risquée.

Actuellement, aucun stade marocain ne répond aux exigences tandis que United 2026 dispose déjà de 17 stades prêts. En matière d'infrastructures et de transports également, la FIFA estime qu'il est risqué d'organiser une Coupe du monde au Maroc. Par contre, elle n'a pas de crainte quant au soutien du gouvernement marocain alors qu'elle ne sait pas si la candidature américaine sera soutenue par les autorités. La politique migratoire de Trump pose également problème.

Les Etats-Unis, le Canada et le Mexique ont un score de 4/5, le Maroc affiche 2,7. Il fallait un score de 2 pour que la candidature soit retenue. Les Etats-Unis, le Canada et le Mexique espèrent que la Coupe du monde générera 14,3 milliards de dollars de  recettes (12,3 milliards d'euros). Le Maroc mise sur 6,2 milliards d'euros seulement. Le coût de l'organisation sera un peu moins élevé au Maroc (1,6 milliard d'euros) qu'en Amérique (1,9 milliard).

Les pays d'Europe  et d'Asie ne pouvaient pas être candidats à l'organisation du Mondial 2026 car ces continents ont déjà obtenu 2018 (Russie) et 2022 (Qatar). A moins que, le 13 juin, le congrès de la FIFA ne retienne aucune des deux candidatures présentées.

Facebook

Twitter

Ne manquez pas

Plus