Sport.be

Cyclo-cross

Pas de décompression pour Van der Poel

06.02.2019 | Noé Fajersztajn

Belga

Mathieu van der Poel (Corendon-Circus) a remporté à Maldegem sa 28e victoire en saison. Il n'y a pas eu de décompression du tout pour le tout nouveau champion du monde de cyclocross. "Nous avons fait une très petite fête après le championnat du monde, mais sans exagérer", a expliqué le jeune Néerlandais de 24 ans. "Je pense que Maldegem est un beau cross et je suis content d'avoir pu gagner à nouveau."

"A cause de la pluie, le parcours était vraiment glissant et cela le rendait très technique. J'avais commencé avec des pneus normaux. Cela m'a permis de prendre un peu moins de risques dans les virages. Comme le parcours a changé à cause de la pluie, j'ai décidé de changer et de rouler avec des Rhinos. De cette façon, j'ai pu mettre plus de puissance sur le sol glissant et surtout franchir les virages beaucoup plus rapidement. Maintenant, je vais encore disputer quelques cross et après une courte période de repos, je vais disputer ma saison sur route."

Michael Vanthourenhout (Marlux-Bingoal) était satisfait de la deuxième place. "Je termine ce cross avec un bon sentiment. Van der Poel était encore trop fort pour nous. A chaque accélération du champion du monde, j'ai dû régler toutes les voiles. Cela ne pouvait pas durer. Quand j'ai senti que j'avais déjà tiré mes meilleures flèches, j'ai voulu me concentrer sur la deuxième place. Il y a deux semaines, j'ai dû renoncer à Hoogerheide à cause d'une intoxication alimentaire, maintenant tout va bien, même après un bon championnat du monde.

Contrairement à van der Poel, Toon Aerts (Telenet-Fidea Lions) a ressenti les effets du Mondial. "J'ai vraiment eu du mal à me concentrer. C'était si mauvais que j'ai failli oublier de m'échauffer à Maldegem. Le Mondial est une course tellement particulière et puis il y a eu le retour à la maison. Il faut toujours un peu de temps pour s'y habituer après un championnat du monde. J'étais toujours en route vers la deuxième place, mais tout comme au championnat du monde, je suis tombé dans le dernier tour."

Facebook

Twitter

Ne manquez pas

Plus