Sport.be

Cyclo-cross

Iserbyt vise un troisième maillot arc-en-ciel

01.02.2019 | Bruno Verscheure

Belga

La course espoirs des championnats du monde de cyclo-cross, samedi à Bogense, devrait réserver un duel entre Eli Iserbyt et Tom Pidcock.

Pidcock a remporté cette saison le classement général de la Coupe du monde grâce notamment à des victoires à Tabor, Coxyde, Namur et Pontchâteau. Eli Iserbyt s'est lui imposé à Hoogerheide et Heusden-Zolder, où Pidcock était absent, ainsi qu'à Berne. Les deux grands favoris ne se sont pas souvent affrontés, car ils ont aussi disputé quelques courses chez les pros.

Iserbyt a été champion du monde espoirs en 2016 et 2018. Il aimerait bien enfiler un troisième maillot arc-en-ciel. L'an passé, il s'était imposé en solitaire à Valkenburg, alors que Pidcock, champion du monde juniors, avait connu un jour sans, terminant 15e à 3:57.

"J'espère un vrai duel cette fois, ce sera mon dernier Mondial chez les Espoirs", a indiqué Iserbyt. "Je sais que je suis le premier Espoir à pouvoir réussir ce triplé. Je m'y suis d'ailleurs préparé en roulant notamment encore des courses de Coupe du monde chez les Espoirs. Au Mondial, on repart tous de zéro. Il faut être prêt le jour de la course, gérer la pression du championnat du monde. Je reste sur un bon sentiment de ma victoire la semaine dernière à Hoogerheide alors que Pidcock a terminé derrière Pauwels à Zonnebeke. Il avait gagné la semaine avant à Pontchâteau, mais j'ai connu pas mal de soucis et j'ai roulé plus vite que lui dans les deux derniers tours. Ce sont toutes ces petites choses dans lesquelles tu peux puiser un peu de confiance comme coureur. Je me sens prêt et j'ai une bonne équipe autour de moi."

Derrière Iserbyt et Pidcock, on retrouve plusieurs outsiders: le Français Antoine Benoist, l'Italien Jakob Dorigoni, le Britannique Ben Turner, le Tchèque Tomas Kopecky et le Suisse Loris Rouiller. Côté belge encore, Timo Kielich et Lander Loockx sont des prétendants au podium.

La course espoirs débutera à 13h00 samedi.

Facebook

Twitter

Ne manquez pas

Plus