Sport.be

Cyclisme

Krists Neilands surprend les favoris à la Citadelle

18.09.2019 | Patrice Capelle

Belga

Le Letton Krists Neilands (Israël Cycling Academy) a surpris le peloton pour résister à son retour et s'offrir le Grand Prix de Wallonie (1.1) sur la Citadelle de Namur, mercredi au terme des 205,9 km et de la traditionnelle montée finale à Namur.

Parti à une dizaine de kilomètres de l'arrivée, Neilands a résisté au retour du peloton dans les deux derniers kilomètres de la montée sur la Citadelle de Namur. Face à un peloton trop attentiste, le Letton a devancé de quelques mètres deux Belges, Jasper Stuyven (Trek-Segafredo), vainqueur l'an dernier, et Jasper De Buyst (Lotto Soudal). Baptiste Planckaert (Wallonie-Bruxelles) et l'Allemand Nico Denz (AG2R La Mondiale) ont fait un long bout de chemin devant mais ont été repris après la Côte de Lustin à une vingtaine de kilomètres de l'arrivée.

Malgré quelques escarmouches avant l'arrivée à Namur, dont celle des jeunes Sylvain Moniquet (Belgique) et Laurens Huys (Wallonie-Bruxelles), on pensait que la lutte pour la victoire se jouerait comme de coutume dans la Citadelle de Namur.

C'était sans compter sur Krists Neilands. Le champion de Lettonie du contre-la-montre s'est échappé à une dizaine de kilomètres de l'arrivée pour se lancer dans son exercice favori. Il aura pris 20 secondes, et le peloton pouvait pouvoir recoller dans la dernière difficulté du jour. Grosse erreur, Neilands, 25 ans, a résisté jusqu'au bout pôur s'offrir sa 9e victoire en carrière, dont A Travers Hageland à Aerschot sur le sol belge, l'an dernier.

"Je suis très heureux près cette victoire à Namur", a indiqué Krists Neylands. "Ce succès figure parmi les plus beaux de ma jeune carrière. Je suis rentré mardi des courses à Québec et Montréal. Je ne m'attendais pas du tout à réaliser une course pareille mais mes jambes étaient excellentes en fin de course et j'ai décidé de tout donner".

Facebook

Twitter

Ne manquez pas

Plus