Sport.be

Cyclisme

Van der Poel: 'Comme si tout le monde était sorti et m'avait encouragé'

21.04.2019 | Bruno Verscheure

Belga

A travers les Flandres, la Flèche Brabançonne et dimanche l'Amstel Gold Race. "Je me suis surpassé aujourd'hui", a reconnu Mathieu van der Poel, héros final d'une course qui semblait perdue. "En fait, j'ai lancé le sprint de trop loin, mais je gagne quand même. Incroyable."

"Je n'ai pas encore de mots pour l'instant", a déclaré Van der Poel à la presse après l'événement qui restera dans les mémoires. "Je n'arrive pas à croire ce qui s'est passé aujourd'hui. Plus personne dans le groupe de chasse ne pensait gagner. Nous avions une minute de retard sur les grands noms. Juste avant le Bemelerberg, j'ai attaqué et je me suis retrouvé dans un groupe qui a immédiatement bien tourné. Un par un, nous avons récupéré tous les autres coureurs. Je passais d'une surprise à l'autre. Personne n'a pensé à la victoire, mais soudain. Et soudain, nous tournons dans cette rue et je vois que nous pouvons encore sprinter pour la victoire. J'étais aussi le seul qui voulait sprinter pour la victoire et qui a osé perdre. J'ai simplement joué au tout ou rien."

"En fait, j'ai lancé ce sprint trop loin, à environ 600 mètres et à 300 ou 400 mètres, j'étais à fond. Normalement, tu perds ensuite, mais je gagne quand même. Je me suis aussi surpris toute la journée. Il y avait beaucoup de virages et de tournants, dans cette Amstel Gold Race très mouvementée et je ne sais pas vraiment comment je suis arrivé à finir en tête. Incroyable, devant pour mon propre peuple, le public était incroyable, c'est la seule classique néerlandaise, comme si tout le monde était sorti et m'avait encouragé. C'est vraiment spécial."

Facebook

Twitter

Ne manquez pas

Plus