Sport.be

Cyclisme

Evenepoel attendu en Turquie

15.04.2019 | Patrice Capelle

Belga

Le Tour de Turquie cycliste (WorldTour) a été déplacé cette année au mois d'avril. En octobre dernier, l'Espagnol Eduard Prades avait été couronné vainqueur de la précédente édition devant Alexey Lutsenko et Nathan Haas. Cette année, alors que les classiques ardennaises se profilent à l'horizon, les grands noms - à l'exception des sprinters - sont absents. Le retour en compétition du jeune Remco Evenepoel (Deceuninck-Quick Step) sera observé avec attention.

Le parcours de cette 55e édition du Tour de Turquie offre un programme varié, avec plusieurs étapes pour les sprinters et les punchers et une arrivée en montée samedi qui devrait donner sa physionomie définitive au classement.

L'étape d'ouverture (Istanbul-Tekirdag, 165 km) mardi, la troisième étape et la dernière étape offrent autant d'opportunités aux sprinters comme Caleb Ewan, Juan Sebastian Molano, Sam Bennett, le rapide duo de l'équipe Deceuninck-Quick Step Fabio Jakobsen-Alvaro Hode et peut-être Mark Cavendish.

Le deuxième jour, les puncheurs seront plus à l'aise à l'arrivée à Eceabat, un montée de 3 kilomètres, d'une moyenne de 3,6%, mais avec quelques passages raides allant jusqu'à 9%. L'étape du vendredi vers Bursa peut aussi surprendre avec une arrivée sur une solide pente, bien que les 500 derniers mètres soient plats.

Samedi, l'étape-reine grimpe à 1300 mètres d'altitude, à l'issue d'une montée de 17 km, d'une moyenne 7,3% jusqu'à Kartepe, sera le juge de paix. Difficile de désigner un favori. Parmi les candidats à la victoire Felix Grossschartner (BORA-hansgrohe), Jan Polanc (UAE Team Emirates) ou Merhawi Kudus (Astana) figurent en bonne place parmi un peloton qui ne réunit que six équipes WorldTour.

Sport Vlaanderen Baloise a délégué ses spécialistes de la piste (De Ketele, De Pauw, De Vylder, Ghys). Lotto Soudal alignera, outre Ewan, deux pistards émérites De Buyst et l'Allemand Kluge.

Facebook

Twitter

Ne manquez pas

Plus