Sport.be

Cyclisme

L'Enfer du Nord attend ses candidats

12.04.2019 | Bruno Verscheure

Belga

Dimanche se tiendra la 117e édition de Paris-Roubaix. L'an passé, Peter Sagan avait battu dans un sprint à deux Silvan Dillier. Niki Terpstra avait terminé troisième. Le Néerlandais ne sera pas au départ suite à sa chute au Tour des Flandres. Pour le reste, les candidats à inscrire l'Enfer du Nord à leur palmarès sont nombreux.

Plusieurs noms de candidats à la victoire se dégagent, mais personne ne s'élancera de Compiègne avec la pancarte de "favori" dans le dos. "A l'époque de Boonen et Cancellara, tu pouvais parler de vrais grand favoris, des gars au-dessus du lot", a expliqué Oliver Naesen en conférence de presse jeudi. "A présent, il y a, sur papier, une vingtaine de favoris qui peuvent lutter pour la victoire. C'est beaucoup, et cela donne une autre course. Tu peux te retrouver devant, mais cela pourrait aussi ne pas être le cas."

Brillant depuis le début de la saison sur route, Wout van Aert est cité parmi les prétendants à la victoire, même s'il ne dispute l'Enfer du Nord que pour la deuxième fois. "Une telle liste de favoris importe peu", a expliqué van Aert. "La semaine dernière, le Ronde a été remporté par quelqu'un qui n'était pas favori. Je regarde surtout moi-même, je me sens bien et je vise un beau résultat."

Deux autres coureurs qui ont les faveurs des pronostics sont Greg Van Avermaet et Peter Sagan, bien que le Slovaque a été, jusqu'ici, moins impressionnant que les dernières années. Le bloc de Deceuninck - Quick-Step, avec Philippe Gilbert, Yves Lampaert et Zdenek Stybar, est toujours ambitieux. Attention aussi au Trek-Segafredo avec Jasper Stuyven et John Degenkolb, et à Lotto Soudal avec Jens Keukeleire et Tiesj Benoot. Le surprenant vainqueur du Tour des Flandres, l'Italien Alberto Bettiol, ne sera pas présent. Son équipe, Education First, possède néanmoins de beaux atouts avec Sep Vanmarcke, Taylor Phinney et Sebastian Langeveld. Mathieu van der Poel, l'un des grands animateurs de ce début de saison, et son équipe Corendon-Circus ne seront pas au départ cette année.

Facebook

Twitter

Ne manquez pas

Plus