Sport.be

Cyclisme

Van der Poel impressionnant A Travers la Flandre

03.04.2019 | Patrice Capelle

Belga

Mathieu van der Poel a remporté A Travers la Flandre. Le champion des Pays-Bas s'est imposé dans un sprint à cinq devant le Français Anthony Turgis et le champion du Luxembourg Bob Jungels. Suivent l'Autrichien Lukas Pöstberger le Tiesj Benoot, premier Belge à la 5e place.

Le Néerlandais a méritoirement remporté l'épreuve après avoir lui-même dynamité la course à 60 kilomètres (des 180 km au départ de Roulers) de l'arrivée à Waregem. Cinq hommes  se sont retrouvés dans le final à une trentaine de kilomètres de l'arrivée.

Pour sa première victoire dans une épreuve WorldTour, Van der Poel, 24 ans, s'est montré le plus rapide au sprint devant le Français Anthony Turgis (Direct Energie). Le Luxembourgeois Bob Jungels (Deceuninck-Quick Step), 3e, complète le podium.

Le champion d'Autriche Lukas Pöstlberger (Bora-Hansgrohe), 4e, et Tiesj Benoot (Lotto Soudal), 5e, faisaient aussi partie du quintet gagnant. Yves Lampaert (Deceuninck-Quick Step), vainqueur des deux dernières éditions, a terminé 8e.

Dominateur de la saison de cyclo-cross, Mathieu van der Poel remporte déjà sa troisième victoire de l'année sur route après la première étape au Tour d'Antalya (2.2) et le Grand Prix Denain (1.HC).

Un groupe de huit s'est d'abord illustré en faussant compagnie au peloton à plus de 100km de l'arrivée, avec un Belge, Kris Boeckmans (Vital Concept), accompagné de l'Allemand Jonas Koch (CCC), du Portugais Nelson Oliveira (Movistar), du Néerlandais Ramon Sinkeldam (Groupama-FDJ), du Kazakh Zhandos Bizhigitov (Astana), de Pöstlberger, de l'Australien Michael Hepburn (Mitchelton-Scott) et de l'Estonien Mihkel Räim (Israël Cycling Academy).

A 50km de l'arrivée, Neslon Oliveira restait devant dans la montée de Berg Ten Houte. En contre-attaque, Mathieu van der Poel, Turgis, et l'Espagnol Ivan Garcia Cortina (Bahrain-Merida) revenaient vers le devant de la course, alors que Philippe Gilbert (Deceuninck-Quick Step) abandonnait à moins de 50km du but. Le peloton est revenu à 33 km de l'arrivée dans le Knokteberg dans le sillage d'Oliveira (victime d'un ennui technique ensuite) et Pöstlberger. Tiesj Benoot et le Luxembourgeois Bob Jungels ont fait impression, se retrouvant avec Turgis et van der Poel. Ils étaient désormais cinq devant à 27 km du but avec moins de 20 secondes d'avance sur le peloton.

Parmi ce quintet figurait en définitive le gagnant. Ces cinq hommes allaient aller en effet jusqu'au bout, l'écart grandissant encore dans le final

Facebook

Twitter

Ne manquez pas

Plus