Sport.be

Cyclisme

Naesen fou de joie, Van Aert déçu sur la Primavera

23.03.2019 | Noé Fajersztajn

Belga

Surprenant deuxième de la Primavera, Oliver Naesen (AG2R La Mondiale) était très heureux de son Milan-Sanremo (WorldTour) qu'il a terminé dans la roue de Julian Alaphilippe sur la Via Roma. Wout van Aert est lui déçu de sa sixième place.

"C'est incroyable pour moi, c'est mon premier podium dans un Monument. Je vais le savourer et cela me donne énormément de confiance", a confié Oliver Naesen, 28 ans, à l'arrivée surfant sur sa bonne forme déjà démontrée à Paris-Nice.

"Oui, j'avais une chance au sprint, mais Julian Alaphilippe était intouchable aujourd'hui. Il était le plus fort dans le Poggio, il a lancé le sprint de loin avec un vent de face assez fort et il a gagné contre des gars comme Kwiatkowski, Sagan, Trentin. Pour sûr, il mérite sa victoire. C'est une course qui va me donner beaucoup de confiance, parce que j'y étais aussi très à l'aise. J'étais déjà confiant de pouvoir réaliser un top-10, je rêvais même d'un podium. Je vais prendre ce résultat avec moi pour les classiques en Belgique."

VAN AERT DECU

Pour son premier Milan-Sanremo, Wout van Aert était parmi les dix puncheurs à se disputer la victoire au sprint sur la Via Roma, entre hommes forts. Le spécialiste du cyclocross a terminé 6e, le laissant malgré tout avec quelques regrets et remettant en question la gestion de son sprint.

"J'ai fait une bonne course, mais malgré cela je suis quand même déçu", a confié le coureur de la formation Jumbo-Visma. "Je comprends à présent pourquoi cette course peut être frustrante. J'étais avec sur le Poggio et cela m'a coûté des forces bien sûr, mais je me suis retrouvé avec uniquement des ténors. Je me suis dit aussi: 'tu es ici parmi dix gars, et tu as donc une chance de gagner'. Je voulais choisir un bon moment une fois en bas, parce que chacun était tout seul de toute façon. Quand Trentin y est allé, j'étais bien dans la roue de Sagan, mais il n'a pas pu ou voulu aller le chercher. J'ai vu un espace et j'ai pensé, je le tente, mais ça m'a coûté une cartouche. J'ai fait un bon sprint en soi, presque un top-5. Peut-être je n'aurais pas pu faire un meilleur résultat, mais d'un autre côté, j'ai normalement un meilleur sprint. Peut-être j'aurais dû avoir plus de confiance dans mon sprint. Mais j'étais là et je reviendrai certainement ici. Tout ça après un bloc d'entraînement après les Strade Bianche. Je me sens très bien et je suis prêt pour les classiques flamandes", a conclut le triple champion du monde de cyclocross.

Facebook

Twitter

Ne manquez pas

Plus