Sport.be

Cyclisme

Campenaerts contre le chrono, Roglic remporte Tirreno pour 1 seconde

19.03.2019 | Patrice Capelle

Belga

Victor Campenaerts (LTS) a remporté le contre-la-montre de la dernière étape de Tirreno-Adriatico. Le coureur de la Lotto Soudal, en pleine préparation en vue de sa tentative contre record de l'heure, a devancé l'Italien Bettiol et le Néerlandais Langeveld. Le Slovène Primoz Roglic est le vainqueur final de l'épreuve.

Victor Campenaerts a remporté la 7e et dernière étape de Tirreno-Adriatico (WorldTour), un contre-la-montre individuel de 10 km à San Benedetto del Tronto, mardi. Le coureur de la formation Lotto Soudal pourra donc s'envoler avec un bon sentiment à destination du Mexique pour y poursuivre sa préparation.

"Je savais que la seconde partie serait particulièrement importante car le vent soufflait de face. Je suis quelqu'un qui effectue toujours une meilleure seconde partie de course, et c'était encore le cas aujourd'hui. J'ai disputé le chrono parfait aujourd'hui", a déclaré le champion d'Europe, qui va s'attaquer au record de l'heure le 16 avril prochain au Mexique.

"C'est très bon pour la confiance, cela me motive pour la suite", a confié Campenaerts. "Cela faisait deux ans que je visais une victoire dans le WorldTour. Cela n'était pas facile, mais c'est arrivé aujourd'hui. Je suis très heureux de cela." Campenaerts s'est imposé devant des spécialistes du contre-la-montre comme Rohan Dennis, Tom Dumoulin et Primoz Roglic. "C'était un peu un mini-championnat du monde", a souri le coureur Lotto Soudal. "Tous les grands noms étaient de la partie. C'est très satisfaisant de les battre."

Le Slovène Primoz Roglic (Jumbo-Visma) est le vainqueur final de la 'Course des deux mers' pour une petite seconde au détriment du Britannique Adam Yates (Mitchelton-Scott). Au départ, Yates comptait 25 secondes d'avance sur Roglic, spécialiste de l'effort en solitaire. Le Danois Jakob Fuglsang (Astana), troisième à 35 secondes, pouvait encore nourrir quelques espoirs, contrairement à l'ancien champion du monde de la discipline, le Néerlandais Tom Dumoulin, quatrième à 1:55.

Côté belge, tous les regards étaient tournés vers Victor Campenaerts. Le coureur de Lotto Soudal disputait sa dernière course avant de s'attaquer, le 16 avril prochain, au record de l'heure. Parti dans les premiers, Campenaerts, champion d'Europe du chrono, signait un temps de référence de 11:23. Personne ne parvenait à faire mieux, les plus proches étant l'Italien Alberto Bettiol (Education First) à 3 secondes et le Néerlandais Jos Van Emden (Jumbo-Visma) à 4 secondes.

En 11:30, Yves Lampaert (Deceuninck - Quick-Step) prenait une belle cinquième place à 7 secondes. Dans la lutte pour la victoire finale, Primoz Roglic, 11e à 13 secondes, parvenait à émerger pour une petite seconde au détriment d'Adam Yates, 48e à 39 secondes. Fuglsang prend la troisième place à 30 secondes.

Double champion d'Europe, Campenaerts, 27 ans, décroche la sixième victoire de sa carrière. Il les a toutes conquises dans des épreuves chronométrées. Il s'agit de sa première victoire dans une épreuve WorldTour.

Facebook

Twitter

Ne manquez pas

Plus