Sport.be

Cyclisme

Lefevere cite journaliste et rédacteurs en chef

01.03.2007 | Bruno Verscheure

Patrick Lefevere a décidé de traîner Maarten Michielssens, collaborateur au journal Het Laatste Nieuws, et un certain nombre de responsables du journal devant le tribunal de première instance de Bruxelles. Lefevere juge à 20,5 millions d'euros l'atteinte qui lui a été faite.

Patrick Lefevere. (photo photonews)
Les faits sont connus. Het Laatste Nieuws a publié en janvier une série d'articles au sujet de l'éventuel passé de Lefevere dans le dopage. Le journal avait notamment cité plusieurs témoins (anonymes) précisant que Lefevere était familier des pratiques du dopage et que celles-ci étaient toujours d'application au sein de sa formation Quick.Step.

Le 26 janvier dernier, le manager de l'équipe belge avait porté plainte contre le journal. Jeudi, Lefevere et Esperanza, la société qui gère la formation, ont franchi une nouvelle étape. Outre Michielssens, les rédacteurs en chef Leopold Daenen et Frank Depoorter, l'éditeur responsable Christian Van Thillo et le Persgroep Publishing, éditeur du Laatste Nieuws, ont été cité devant le tribunal de première instance de Bruxelles. Il s'agit d'une procédure au civil, qui sera introduite le 16 mars au Palais de justice de Bruxelles.

D'après Lefevere, les articles publiés portent atteinte à son honneur et à son image. "Plus personne ne me verra comme avant le 23 janvier. Cette affaire cause des dégâts irréparables".

Ces dégâts pour lesquels il veut être dédommagé, Lefevere les évalue à quelques 20,5 millions d'euros, dont 3 millions à titre personnel et 17,5 millions d'euros pour l'atteinte économico-commerciale.

Facebook

Twitter

Ne manquez pas

Plus

Les 10 prochains événements

Plus