Sport.be

Autres

Red Lions : La cerise européenne sur le gâteau mondial! (VIDEO)

24.08.2019 | Patrice Capelle

Belga

Quel festin ! Les Red Lions ont ajouté à leur palmarès le titre européen au Belfius EuroHockey Championships à Anvers, quelques mois à peine après celui de champion du monde. La Belgique a terrassé l'Espagne en finale 5-0 et se qualifie au passage pour les prochains JO!

Si la Belgique avait dominé l'Espagne 5-0 en phase de groupe en entrée de son Euro vendredi dernier, elle savait à quel point il ne fallait pas prendre de haut ce même adversaire en finale. Qui s'était qui plus est payé le scalp des Pays-Bas, coupables d'un très léger excès de confiance en demi-finales. Avec ce succès sur le même score en finale cette fois, la boucle des Red Lions est bouclée. Et de quelle manière.

La rencontre a débuté à du 100 à l'heure dans le stade de la Wilrijkse Plein à nouveau plein comme un oeuf. On jouait depuis une minute lorsque la Belgique se créait son premier pc. Le gardien Quico Cortes sortait un arrêt 5 étoiles sur l'envoi de Boon.

Sur le premier pc espagnol, Gougnard sortait lui comme un diable de sa boîte pour écarter la menace. Le contre voyait en bout de course Stockbroekx trouver un pied espagnol (qui a sans doute doublé de volume) pour le second pc. Cortes se mettait à nouveau en évidence.

A la 10e, Victor Wegnez accélérait côté droit pour offrir à John-John Dohmen le but d'ouverture : 1-0. Une belle récompense pour ce joueur exemplaire qui avait en partie été privée du titre mondial sur maladie.

Le 2e pc espagnol signé Quemada permettait à Vanasch de se chauffer le sabot gauche. On rejouait depuis deux minutes lorsque Boccard adressait un balle belle belle belle (comme le jour) à Van Aubel pour le 2-0.

On sait toutefois ce qu'il y a lieu de penser d'un avantage de deux buts en hockey. D'autant que sur la remise en jeu, Quemada manquait l'air de rien une belle opportunité de réduire la marque. Ce dont ne se privait pas Tom Boon à la 18' pour le numéro 3 d'un slape ravageur sur pc.

Après un revers de Charlier juste à côté de la cage, Stockbroekx y allait d'un effort personnel ponctué d'un revers qui faisait mouche 4-0! La fête pouvait déjà commencer...

Les Red Lions entamaient plus dans la gestion le début de seconde mi-temps. Une mauvaise relance de Van Doren, une fois n'est pas coutume, permettait à Lleonart de s'essayer sur Vanasch. Sans succès.

A la 35', 'The Wall' se fendait d'un quadruple arrêt sur pc. De quoi dégoûter les Espagnols, d'autant que sur l'unique pc belge du 3e quart-temps belge forcé par Briels, Hendrickx ajoutait le numéro 5. A 5-0 avec un quart d'heure à jouer, il restait à soigner sa sortie.

Ce fut chose faite à 7' du terme, Vanasch y allant encore d'une intervention du gant sur pc propice à déchaîner les foules. De quoi être récompensé meilleur gardien du tournoi. Alors qu'à titre personnel, Victor Wegnez était désigné Joueur du tournoi, Tom Boon et Alexander Hendrickx étant quant à eux désignés meilleurs buteurs en compagnie notamment de Pau Quemada, un des déçus du jour, et Mirco Pruijser . Chapeau bas.

La médaille de bronze a été remportée par les Pays-Bas, tombeurs sur le score flatté mais mérité de 4-0.

La réaction de Thomas Briels.

La réaction de Gauthier Boccard.

La réaction de John-John Dohmen.

Facebook

Twitter

Ne manquez pas

Plus