Sport.be

Autres

Les Belges boivent la tasse

21.07.2019 | Patrice Capelle

Belga

Pas de grand résultat à signaler pour les Belges à la faveur des premières épreuves des 18e championnats du monde de natation en grand bassin au Nambu University Municipal Aquatics Center de Gwangju, en Corée du Sud.

Kimberly Buys, 30 ans, ne s'est pas qualifiée pour les demi-finales du 100m papillon. Engagée dans la sixième et dernière série, elle s'est classé huitième sur dix en 59.26. Au total elle échoue à la 25e place, sur 52 concurrentes, à 93/100e de seconde du temps de la Japonaise Hiroko Makino, 58.33, 16e et dernière qualifiée.

La série de Buys a été remportée en 56.45 par la Suédoise Sarah Sjoestroem, quadruple championne du monde et championne olympique sur la distance, auteur du meilleur temps de la matinée.      

Buys n'a battu que la Hongroise Liliana Szilagy (59.32, 26e temps) et la Mexicaine Miriam Guevara Hernandez (1:01.51, 38e temps), dans sa série. En 2019 elle n'a jamais fait mieux que 58.78 (le 1er avril à Helsinki). Elle détient le record de Belgique en 57.91 (le 6 août 2016 aux JO de Rio de Janeiro, égalé le 14/05/17 au National à Anvers).

A noter que la nageuse du Brabo est également engagée sur 50 mètres papillon à Gwangju

Valentine Dumont, 19 ans, ne s'est pas hissée en finale du 400m nage libre. Engagée dans la cinquième et dernière série, elle s'est classée neuvième sur dix en 4:12.92. Au total elle échoue à la 18e place, sur 43 concurrentes, à 5,82 secondes du temps de la Russe Anna Egorova, 4:07.10, huitième et dernière qualifiée.

La série de Dumont a été remportée en 4:01.84 par l'Américaine Katie Ledecky, triple championne du monde et championne olympique sur la distance, auteur du meilleur temps de la matinée.

En 2019, Dumont avait porté le record de Belgique à 4:10.72, le 18 mai lors des championnats nationaux à Anvers. Valentine Dumont détient également les records belges du 100 m nage libre, du 200 m nage libre, et du 200 mètres papillon. Elle est d'ailleurs également inscrite sur ces distances à Gwangju, où la Liégoise participe à ses premiers mondiaux.

L'équipe nationale belge messieurs du relais 4 x 100 mètres nage libre a également manqué la finale. Sébastien De Meulemeester (49.29), Jasper Aerents (48.81), Thomas Thijs (48.49) et le vice-champion olympique Pieter Timmers (48.75), septièmes sur dix de la troisième et dernière série remportée par l'Australie, n'ont en effet signé que la quatorzième chrono de la matinée, sur vingt-sept: 3:15.34.

Seuls les auteurs des huit meilleurs chronos accédaient à la finale, tandis que les douze premiers empochaient un ticket pour les Jeux Olympiques de 2020 à Tokyo. C'est la Hongrie qui a réussi le huitième temps, 3:13.90, et la Pologne, le douzième, 3:14.78. Les Etats-Unis (Townley Haas, Blake Pieroni, Michael Chadwick et Zach Apple) ont été les plus rapides: 3:11.31.

Les Belges vont maintenant devoir se battre au cours des prochains mois, pour décrocher un des quatre derniers billets pour Tokyo-2020. "Ce qui est arrivé n'était pas prévu", a commenté le coach belge Ronald Gaastra sur Twitter. "Dans un relais il faut que les quatre membres soient bons. Mais on gagne en équipe, et donc on perd aussi en équipe..."

Facebook

Twitter

Ne manquez pas

Plus