Sport.be

Autres

Elise Mertens n'a pas pu imiter Justine Henin

19.02.2019 | Bruno Verscheure

Belga

"Une semaine n'est pas l'autre en tennis". Elise Mertens (WTA 16) l'avait encore dit après son triomphe à Doha, où elle avait battu au passage Kiki Bertens (WTA 8), Angelique Kerber (WTA 6) et Simona Halep (WTA 3) en finale.

Quarante-huit heures plus tard, la Limbourgeoise, 23 ans, a ainsi mordu la poussière au tournoi WTA Premier 5 sur dur de Dubaï, doté de 2.828.000 dollars. Elle s'est inclinée 5-7, 6-4, 7-5 face à la Chinoise Lin Zhu (WTA 107), 25 ans, issue des qualifications.

"J'ai donné tout ce que j'avais, mais j'étais un peu fatiguée", a tout juste confié la n°1 belge, au terme d'un match marathon de 2h58, qu'elle aurait malgré tout sans doute dû gagner après avoir mené 3-1 et 15-40 sur le service de la Chinoise dans le dernier set.

"Je crois que nous étions toutes les deux très fatiguées", a ajouté Lin Zhu, "car avec mes matches de qualification, j'en étais à six aussi en une semaine. Et je savais qu'elle n'allait pas lâcher, car c'est une grande compétitrice. Elle m'avait battue l'an dernier (7-5, 6-1 à Tianjin, ndlr) et j'étais très nerveuse, car c'était un match très important pour moi, qui rêve d'intégrer le Top 100. Je suis très heureuse..."

Elise Mertens n'a donc pas réussi à marcher sur les traces de Justine Henin pour sa troisième participation au tournoi WTA de Dubaï. La Rochefortoise reste ainsi la dernière - et la seule dans l'histoire du tennis féminin avec la Suissesse Martina Hingis - à être parvenue à remporter la même année les tournois de Doha et Dubaï, en 2007. "Ce n'est pas l'envie qui a manqué", glissa encore la Limbourgeoise, qui avait une nouvelle fois dû faire appel au kiné pour une gêne au dos et à la hanche consécutive aux efforts fournis à Doha.

Elle aura désormais l'occasion de récupérer avant son prochain grand rendez-vous à Indian Wells, du 6 au 17 mars.

Facebook

Twitter

Ne manquez pas

Plus