Sport.be

Autres

Incroyable: New York gagne enfin !

15.02.2019 | Bruno Verscheure

Belga

La soirée du 14 février a marqué un tournant pour les Knicks. Après avoir concédé 18 défaites de suite depuis le 5 janvier (112-119 à LA Lakers), soit la plus longue série de revers de son histoire, la franchise new-yorkaise a renoué avec la victoire et s'est imposée 91-106 (51-54) à Atlanta.

 L'équipe de David Fizdale a pris un départ tonitruant et menait 13 à 28 après la première période. Sous l'impulsion de Dennis Smith junior (19 pts), arrivé à New York dans le cadre de l'échange de Kristaps Porzingis avec Dallas, les Knicks ont résisté au retour des Hawks juste avant la pause.

Les Knicks restent derniers de la conférence Est (11 v-47 d) et doivent maintenant stopper une autre série catastrophique: leur dernière victoire dans leur salle, le Madison Square Garden, remonte au 1er décembre (136-134 a.p. contre Milwaukee) et ils ont perdu 18 matches de suite à domicile.   

La dernière rencontre du Championnat NBA avant la traditionnelle pause du All Star Game n'a pas déçu jeudi au Smoothie King Center de La Nouvelle-Orléans: les Pelicans ont en effet surpris le Thunder d'Oklahoma City 131 à 122 (mi-temps: 66-63), malgré les 44 points de Russell Westbrook et la sortie sur blessure d'Anthony Davis.

Avant de partir pour de courtes vacances, puis de rallier Charlotte dimanche pour le All Star Game, Westbrook ne s'est pas ménagé. Le meneur d'OKC est devenu le meilleur marqueur de l'histoire de sa franchise en dépassant les 18.207 points inscrits par Gary Payton. Il a aussi battu son record de points de la saison. Il a surtout enchaîné un onzième "triple double" consécutif (trois catégories de statistiques à dix unités ou plus), nouveau record NBA, avec 44 points, 14 rebonds et onze passes décisives.

Malgré Westbrook et Paul George (28 pts), OKC, qui venait de remporter ses cinq précédents matches, n'a pas réussi à faire céder La Nouvelle-Orléans. Les affaires des Pélicans ne se présentaient pourtant pas bien à la pause: leur pivot et joueur-vedette Anthony Davis avait regagné les vestiaires, en se plaignant de l'épaule gauche.

Davis, auteur de 14 points en 16 minutes, n'est pas revenu sur le parquet. Il est vite reparti, en compagnie de son agent Rich Paul. Une image qui ne va pas arranger sa réputation auprès des supporters locaux, lesquels imaginent une blessure diplomatique et ont perdu toute confiance, depuis que Davis a annoncé qu'il voulait partir, a priori pour rejoindre les Lakers de LeBron James.

Son entraîneur Alvin Gentry, agacé, n'a pas souhaité remettre de l'huile sur le feu: "Je préfère me concentrer sur les joueurs qui nous ont permis de décrocher cette belle victoire", a-t-il balayé. Car en l'absence de Davis, son équipe a paradoxalement mieux joué. Elle a pris le dessus durant le 3e quart-temps grâce à Julius Randle (33 pts) et Jrue Holiday (32 pts).

Autres questions en suspens, Davis sera-t-il en mesure de disputer le All Star Game? En cas de forfait, le pivot français d'Utah Rudy Gobert qui avait très mal vécu sa non-sélection, sera-t-il appelé en renfort?

La pause du All Star Game, jusqu'à mercredi, arrive au plus mauvais moment pour Orlando. La franchise floridienne a décroché sa cinquième victoire d'affilée face à Charlotte, submergée 127 à 89 (71-36). Avec six victoires sur ses sept derniers matches, Orlando s'est rapproché des places qualificatives pour les playoffs (10e, 27 v-32 d).

Comme souvent cette saison, le pivot montégrénin Nikola Vucevic, sélectionné pour la première fois pour le All Star Game, a fait l'essentiel des dégâts pour le Magic avec 17 points et 11 rebonds. Son coéquipier et grand ami, le Français Evan Fournier, a assommé d'entrée Charlotte en marquant 10 points (sur un total de 12) dans le premier quart-temps.

Résultats NBA

Orlando - Charlotte 127-89
Atlanta - New York 91-106
Nouvelle-Orléans - Oklahoma City 131-122

Facebook

Twitter

Ne manquez pas

Plus