Sport.be

Autres

L'Australienne Barty et l'Américaine Collins font sensation

20.01.2019 | Bruno Verscheure

Belga

Maria Sharapova, ex-N.1 mondiale aujourd'hui 30e, a été éliminée en huitièmes de finale de l'Open d'Australie de tennis par l'Australienne Ashleigh Barty (WTA 15) en trois sets (4-6, 6-1, 6-4) et 2h22 de jeu, dimanche à Melbourne.

Sharapova avait obtenu au tour précédent sa première victoire sur une joueuse du top 5 depuis près d'un an et demi aux dépens de la Danoise Caroline Wozniacki, N.3 mondiale et tenante du trophée. Mais depuis son retour de suspension pour dopage au meldonium au printemps 2017, la grande Russe (1m88) de 31 ans n'a plus atteint qu'une fois les quarts de finale en Grand Chelem (Roland-Garros en 2018). Le plus récent de ses cinq sacres en Grand Chelem remonte à 2014, à Roland-Garros.

A 22 ans, la petite Barty (1m65) s'offre elle son tout premier quart de finale en tournoi majeur, qui plus est à domicile. Elle est la première Australienne à rallier les quarts de finale à Melbourne depuis Jelena Dokic il y a dix ans.

Avec son jeu tout en variation et habile au filet, Barty a manoeuvré Sharapova à la perfection tout en réduisant progressivement ses propres erreurs. La Russe s'est elle écroulée au service après la première manche (8 doubles fautes sur les dix qu'elle a commises) et a encaissé neuf jeux consécutifs, entre 1-1 au deuxième set et 4-0 au troisième.

Revenue de 4-0 à 4-3 après avoir écarté deux balles de 5-0, puis deux nouvelles balles de 5-2 en faveur de Barty, Sharapova s'est même procuré deux occasions d'égaliser à 4-4. Mais la jeune Australienne a prouvé qu'elle avait les nerfs solides. "J'ai eu beaucoup d'opportunités dans le troisième set mais je les ai pas converties", a reconnu Barty. "Alors j'ai respiré un grand coup et j'ai fait confiance au travail que j'ai accompli avec mon équipe. Je sais que quand je joue mon jeu, je peux être à la hauteur des meilleures."

Pour une place dans le dernier carré, Barty défiera la Tchèque Petra Kvitova (N.6), tombeuse de la teenager américaine Amanda Anisimova (17 ans/WTA 87) en 59 minutes (6-2, 6-1).

La N.2 mondiale Angelique Kerber a été balayée en 56 minutes (6-0, 6-2) par l'Américaine Danielle Collins, 35e mondiale. La joueuse de 25 ans n'avait jamais gagné le moindre match en Grand Chelem avant l'Open d'Australie.

Collins, venue sur le tard sur le circuit professionnel après avoir privilégié ses études universitaires, s'était inclinée d'entrée en tournoi majeur lors de ses cinq premières tentatives. Elle affrontera une autre Américaine, Sloane Stephens (N.5), ou la Russe Anastasia Pavlyuchenkova (WTA 44) pour une place dans le dernier carré.

Facebook

Twitter

Ne manquez pas

Plus