Sport.be

Autres

Elise Mertens confirme au second tour

17.01.2019 | Patrice Capelle

Belga

Elise Mertens (WTA 14) s'est qualifiée pour le 3e tour de l'Open d'Australie, à Melbourne. La Limbourgeoise, 12e tête de série, a battu en deux manches la Russe Margarita Gasparyan, 91e joueuse mondiale.

Elise Mertens (WTA 14), 12e tête de série, a battu au 2e tour la Russe Margarita Gasparyan sur le score 6-1, 7-5 en 1h32 de match.

Si le premier set s'est apparenté à un long fleuve tranquille (6-1), tout n'a pas coulé de coulé de source pour la Limbourgeoise dans le second. Mertens a été malmenée dans le deuxième set et a dû sauver quatre balles de set à 5-3. Pour son coach australien David Taylor "Elise doit plus s'affirmer, surtout lorsque l'intensité du match retombe". "Car c'est justement à ce moment-là que c'est important. L'occasion est là de faire la différence et il faut enfoncer le clou.

Elise a livré un premier set très solide. Le niveau de son adversaire n'était pas très élevé. Mais elle n'en a pas fait assez au début du deuxième set. Heureusement, elle s'est bien ressaisie, a bien servi sous pression, et a réussi à s'en sortir."

Elise Mertens retrouvera au 3e tour Madison Keys (WTA 17), tombeuse de la Russe Anastasia Potapova (WTA 89) 6-3, 6-4. Détail piquant, l'Américaine est la dernière joueuse que David Taylor a coaché avant de prendre la n°1 belge sous sa coupe.

"Il est clair qu'Elise devra être plus entreprenante. Elle a vu que, quand elle était trop passive, elle courait partout. Madison est une joueuse particulière. Elle a signé de très bons résultats en Grand Chelem et de nettement moins bons ailleurs. Elle a un grand service, un gros coup droit, mais je ne suis pas sûr qu'elle aime jouer contre une fille comme Elise qui réussit à bien absorber sa puissance. Ce sera un beau défi", a-t-il conclu.

Mertens a affronté Keys une fois dans sa carrière, lors de l'US Open en 2017. L'Américaine l'avait emporté à domicile en deux manches serrées. "Je me souviens que la rencontre a été serrée", a confié Keys depuis Melbourne. "Depuis, un an et demi s'est écoulé et Elise a montré de très belles choses depuis. Je vais revoir ses rencontres pour me présenter sur le court avec un bon plan de bataille", dixit Keys, demi-finaliste l'an dernier à Roland Garros et à l'US Open.

Facebook

Twitter

Ne manquez pas

Plus