Sport.be

Autres

Une place de gagnée sur le tapis vert

24.02.2018 | Patrice Capelle

Belga

Le Tribunal arbitral du sport (TAS) a officiellement disqualifié la pilote du bobsleigh féminin des athlètes olympiques russes, Nadezhda Sergeeva. Nadezhda Sergeeva et son équipière Anastasia Kocherzhova perdent la 12e place de l'épreuve aux dépens du second bob belge.

L'athlète de 30 ans a subi un contrôle le 18 février, deux jours avant le début des compétitions olympiques de bobsleigh à Pyeongchang. Le résultat positif a été révélé vendredi. Le TAS, chargé de sanctionner les athlètes fautifs, siège durant les JO à Pyeongchang.

Sergeeva, qui a quitté le village olympique avant l'analyse de l'échantillon B, aurait absorbé de la trimetazidine, un médicament préventif contre les troubles cardiaques. Conséquence de cette décision du TAS, Nadezhda Sergeeva et son équipière Anastasia Kocherzhova perdent la 12e place de l'épreuve obtenue sur la piste du centre olympique de glisse de Pyeongchang, le mercredi 21 février.

Elles avaient devancé d'à peine 9/100e de seconde (3:25.16 contre 3.25.25) le second bobsleigh belge, celui d' An Vannieuwenhuyse et Sophie Vercruyssen treizième. Celles-ci remontent d'une place au classement et finissent dès lors 12es, ce qui constituait leur objectif avoué en arrivant en Corée du Sud.

Sergeeva était l'une des 168 athlètes russes autorisées à concourir sous la bannière des Athlètes olympiques de Russie. Elle est la 2e Russe contrôlée positive dans ces Jeux d'hiver après Alexander Krushelnitckii, dont les urines contenaient des traces de meldonium, et qui s'est vu retirer sa médaille de bronze gagnée dans l'épreuve mixte de curling aux côtés de son épouse Anastasia Bryzgalova.

Deux autres cas de dopage ont été révélés à Pyeongchang: ceux du shorttracker japonais Kei Sato et du joueur de hockey sur glace slovène Ziga Jeglic.

Facebook

Twitter

Ne manquez pas

Plus