Jos van Emden brillait jeudi à Hoogerheide. Et pour cause, puisque le vainqueur du contre-la-montre s'élancera vendredi avec sur les épaules le maillot de leader de l'Eneco Tour. "Pour moi, c'était la distance parfaite", a commenté la coureur de la LottoNL-Jumbo.

L'homme fort de Schiedam semblait en effet taillé pour les 14 kilomètres du parcours à Hoogerheide. "Même s'il a fallu batailler avec le vent. Je suis parti relativement calmement poour pouvoir y aller à fond sur la fin, mais en fin de compte cette répartition n'est pas vraiment indiquée".

Lors du dernier Tour de France, Van Emden s'est remarqué avec une cinquième place lors de l'étape d'ouverture à Utrecht. "C'était bon pour la confiance de me montrer dans la plus grande épreuve au monde. Je n'aurais pas imaginé précédemment je serais un jour assez solide pour rouler le Tour de France. A présent, je prouve que je suis capable de montrer de belles choses et signer de bons résultats".

Van Emden a rapidement signé le meilleur temps, ce qui l'a obligé à occuper durant longtemps le siège du leader, le 'hot seat' . Et il faisait plutôt chaud. "Mais heureusement, il y avait une Primus fraîche", a plaisanté le nouveau leader de l'Eneco Tour. "Mais je n'ai pas fêter la victoire avant que le dernier coureur n'ait franchi la ligne." Plus étonnant: Van Emden était ravi du fût de Primus qu'il a reçu sur le podium. "Je ne suis pas vraiment un homme de trophées, mais un fût de bière comme ceci est la plus belle récompense qu'on puisse me donner."