Tom Boonen a remporté au sprint la troisième étape de l'Eneco Tour. Notre compatriote a devancé à Ardooie le Français Démare et l'Italien Viviani. Asselman conserve la tête du classement général.

Cette troisième étape emmenait le peloton de Beveren à Ardooie, sur 168 kilomètres, avec un final de deux tours locaux de 15 km chacun. Promise aux sprinters, l'étape allait connaitre un scénario classique. L'échappée du jour prenait ainsi forme dès les premiers kilomètres. Trois hommes la composaient: David Boucher (FDJ), Edward Theuns (Topsport Vlaanderen-Baloise) et Frederik Veuchelen (Wanty-Groupe Gobert).

Jamais le peloton ne laissait toutefois filer le trio. L'avance des fuyards ne dépassera jamais les quatre minutes, le regroupement général s'opérant à 20 km de l'arrivée. En cours de route, Theuns a remporté les deux Primus Checkpoints. Deuxième à deux reprises, Veuchelen ne parvenait dès lors pas à déposséder Jesper Asselman du maillot rouge de leader du classement de la combativité. Ce dernier conserve huit points d'avance.

En cours de route également, Theuns a mis à profit le Kilomètre en Or à 25 km du but pour empocher neuf secondes de bonification.

Une fois l'échappée reprise donc, le peloton préparait le sprint final d'Ardooie. Vainqueur de la deuxième étape, André Greipel était clairement le favori. Mais l'Allemand perdait la roue de ses équipiers à deux kilomètres de la ligne. La formation Etixx-Quick Step prenait alors le sprint en main. Le Français Arnaud Démare (FDJ) lançait les hostilités, de loin, mais Tom Boonen se montrait le plus costaud pour devancer le Français. L'Italien Viviani (Sky) se classait troisième.

Dylan Groenewegen (Team Roompot) et Andrea Guardini (Astana) complétaient le top 5. Au classement général, Asselman conserve son maillot blanc de leader. Le Néerlandais n'a cependant plus qu'une seconde d'avance sur Tom Boonen. Greipel et Viviani se partagent la troisième place, à cinq secondes. Theuns est quant à lui désormais cinquième, à six secondes.