André Greipel s'est imposé avec autorité dans la seconde étape de l'Eneco Tour. L'Allemand de la Lotto-Soudal a devancé au sprint Jacopo Guarnieri et Tom Boonen. Jesper Asselman est le nouveau leader de l'épreuve.

Deux hommes ont animé la seconde étape: Jesper Asselman (Team Roompot) - déjà à l'attaque lundi - et Gijs Van Hoecke (Topsport Vlaanderen-Baloise). Le peloton, emmené par la Team Sky, a tenu en respect le duo de tête qui a compté une avance maximale de six minutes. 

Une avance qui s'est toutefois avérée suffisante pour atteindre le Kilomètre en Or, situé à 21,5 kilomètres de l'arrivée à Breda. Van Hoecke offrait à Asselman les 9 secondes (3x3) de bonification au Néerlandais, qui en avait déjà collectionné six lundi. Un viatique qui allait permettre au coureur de la formation Team Roompot d'endosser le maillot de leader sitôt franchie la ligne d'arrivée.

Le Kilomètre en Or permettait en outre à Philippe Gilbert de prendre au passage deux secondes de bonification. Le chef de file de la BMC devait en abandonner une troisième à l'Ukrainien Andriy Grivko. A 15 kilomètres du but, l'échappée belle du duo de tête, Van Hoecke et Asselman, prenait fin.

Le sprint annoncé pouvait avoir lieu. Une chute à deux kilomètres du but provoquait une cassure dans le peloton, mais les favoris étaient devant. Emmené dans un fauteuil, Greipel transformait cette fois l'essai. Le sprinter allemand devançait Guarnieri, Boonen, Drucker et Van Poppel.  Asselman compte désormais cinq secondes d'avance au général sur Greipel et Viviani.