Le parcours de l'Eneco Tour, qui se disputera du 10 au 16 août, a été dévoilé aujourd'hui. La 11e édition de l'épreuve s'élancera de Bolsward pour s'achever à Grammont.

L'Eneco Tour est la seule épreuve à étapes de l'UCI WorldTour aux Pays-Bas et en Belgique et la seule épreuve au monde neutre en matière de climat.

De la Frise tout au nord des Pays-Bas jusqu'à la province de Luxembourg tout au sud de la Belgique: jamais par le passé le parcours de l'Eneco Tour ne s'était étendu aussi largement au travers des plats pays. "Le grand départ" de l'Eneco Tour sera donné cette année dans la province de la Frise, précisément dans la ville de Bolsward, située sur la route de l'Elfstedentocht (Tour des onze villes), une course de patinage sur glace mythique aux Pays-Bas. Pour la seconde et la troisième étape, la caravane prendra la direction du Noord-Brabant et de la Flandre Orientale et Occidentale pour deux étapes en ligne. Jeudi, un contre-la-montre individuel est prévu à Hoogerheide.

Ensuite, les coureurs peuvent s'attendre à trois étapes relevées. Vendredi et samedi, il conviendra de se mesurer aux difficultés de l'Amstel Gold Race et Liège-Bastogne-Liège. Le dénouement de l'Eneco Tour se jouera dans et autour de Grammont avec une arrivée sur les remparts. Lors de cette dernière étape, les coureurs vont notamment se mesurer aux Berendries, Bosberg et à plusieurs ascensions du Mur. Ce trajet promet non seulement un final haletant à cet Eneco Tour, mais la course à étapes offre également l'occasion au coureur "classique" de s'illustrer.

KILOMETRE EN OR ENECO

Un nouveau concept verra le jour lors de l'Eneco Tour : le "Kilomètre en Or Eneco". Comme ce fut le cas lors du Baloise Belgium Tour, on disputera un Kilomètre en Or avec 3 sprints. Ces trois sprints en l'espace d'un kilomètre sont situés en pleine finale, à +/- 20km de l'arrivée. Le concept est simple, mais aussi très attractif. Le vainqueur de chaque sprint reçoit trois secondes de bonification, le second deux secondes, et le troisième une seconde. Au total, il est donc possible de capitaliser 9 secondes en un kilomètre. Une occasion idéale d'atteindre leur objectif pour les candidats à la victoire finale.

Le directeur de course Rob Discart: "Nous sommes très fiers de proposer un parcours varié, qui permet à chaque type de coureur d'y trouver son compte. Ce schéma de course nous garantit de plus un déroulement très attrayant de l'Eneco Tour d'un point de vue sportif qui nous assure d'un final à suspense jusqu'à la dernière journée. En dernier ressort, ce sont les coureurs qui décideront de la manière de faire usage de toutes les possibilités offertes sur ce parcours varié."

ENECO KIDSRIDE ET CONTRE-LA-MONTRE PAR EQUIPES ENECO

Comme ce fut le cas lors de l'Eneco Tour 2014, les cyclistes actifs ne seront pas oubliés en 2015. Pour les plus jeunes, l'Eneco KidsRide est de retour et sera organisé dans chaque ville d'arrivée. Encadrés par l'ancienne championne du monde et championne olympique, Leontien Zijlaard-van Moorsel et la miss du Tour Felice Dekens, les jeunes fans de vélo auront même l'occasion d'effectuer un tour sur le parcours final de chaque étape.

A Hoogerheide, un contre-la-montre par Equipes Eneco sera organisé sur le parcours du contre-la-montres des pros. Les finalistes du contre-la-montre par équipes du KNWU y prendront part également. Enfin, les cyclotouristes pourront se tester à Grammont lors du contre-la-montre en côte, un agréable défi avec une arrivée au sommet du Mur.

DEVELOPPEMENT DURABLE 

En 2015 également, l'Eneco Tour sera la seule épreuve organisée au sein de l'UCI WorldTour entièrement neutre en matière de climat. Chaque année, plusieurs aspects sont soulignés et traités en profondeur afin de réduire significativement l'empreinte écologique.