Stybar fait coup double à Vlijmen
Belga
Zdenek Stybar s'est adjugé la deuxième étape à Vlijmen, au terme d'un final animé. Le Tchèque a devancé au sprint Lars Boom, qui échoue de peu à domicile. Sep Vanmarcke se classe troisième de l'étape.
Après l'étape d'ouverture à Terneuzen, le peloton reliait Waalwijk à Vlijmen, lieu de résidence d'un certain Lars Boom. L'an dernier, le vainqueur final de 2012 avait tenté d'y remporter une étape, mais avait été devancé par André Greipel et Giacomo Nizzolo. Le coureur de 28 ans de la formation Belkin y avait cependant endossé le maillot de leader et espérait remettre le couvert cette année.

Le rythme fut très élevé dès le départ officiel. Marcus Burghardt, Jens Mouris, Pavel Brutt et Frederik Veuchelen signaient la première attaque de la journée, sans résultat. La deuxième était toutefois la bonne pour Brutt, lequel s'échappait en compagnie de Kevin Van Melsen et Alexis Gougeard mee.

Par la suite, un homme était à la peine dans le peloton: Sacha Modolo, victime d'une chute lundi, éprouvait des difficultés à suivre le tempo. L'Italien renonçait définitivement à 80 km de l'arrivée. Rüdiger Selig l'avait précédé pour devenir le premier abandon de cet Eneco Tour.

Entre averses et soleil, le peloton gérait l'échappée, dont l'avantage ne dépassera pas les six minutes. Brutt, Gougeard et Van Melsen allaient néanmoins longtemps tenir le peloton en respect. A l'entame des 30 derniers kilomètres, l'écart demeurait encore de 4 minutes.

Le peloton ne pouvait plus tergiverser. Tom Dumoulin en faisait les frais. Candidat à la victoire finale, le Néerlandais était victime d'une crevaison et se retrouvait rapidement relégué à une minute.

Devant, Brutt distançait ses deux compagnons d'échappée à 12 km de l'arrivée. Le Russe était le plus costaud. Il n'allait toutefois pas au bout, le peloton opérant la jonction à 5 km du but. Suite notamment à une nouvelle chute impliquant Trentin et Rojas, c'est un petit peloton qui passait sous la flamme rouge. Zdenek Stybar lançait le sprint de loin. Le Tchèque de la formation Omega Pharma-Quick Step résistait au retour de Lars Boom pour s'adjuger cette deuxième étape. Sep Vanmarcke prenait la troisième place.

Stybar profite des secondes de bonifications pour déposséder Andrea Guardini du maillot de leader du général. Dumoulin a lui finalement terminé avec 23 secondes de retard sur Stybar.