Après ses deux succès d'étape à Paris-Nice, Dylan Groenewegen a remporté l'AG Driedaagse Brugge-De Panne. "J'étais simplement le plus fort aujourd'hui", a indiqué le Néerlandais.

"Je vois sur le podium les trois coureurs les plus rapides du peloton. Elia Viviani et Fernando Gaviria sont très véloces, mais j'étais simplement meilleur aujourd'hui. Lorsque je suis sorti de la roue de Gaviria, je savais que j'allais gagner", a confié un Groenewegen en pleine confiance. 'Cette fois, la chance m'a souri, mais ce pourrait bien être quelqu'un d'autre la prochaine fois. Cela dépend des jambes." 

Groenewegen avait un peu de peine à analyser son sprint. "J'ai suivi Gaviria par instinct quand il a débordé. Ma chance c'est qu'il n'a pas fermé la porte. Finalement, je me suis imposé parce que j'avais les meilleures jambes. Il en sera sans doute autrement dimanche à  Gand-Wevelgem. Ce n'est pas la même course, mais je vais essayer de confirmer. On roule toujours pour gagner", dixit Groenewegen.

Fernando Gaviria a lui franchi la ligne en seconde position. "Pour battre Groenewegen, il faut simplement aller plus vite que lui. Mais c'est difficile. Avec cette route étroite et le virage à la fin, la finale était très technique. Ca peut arriver que quelqu'un vous batte au sprint. Ce fut le cas", a confié Gaviria. "Avec l'équipe, nous envisageons désormais la course de dimanche. J'ai de bonnes sensations et avec Alexander Kristoff beaucoup de choses peuvent se passer."