C'est sous le soleil que Telenet Fidea Lions a présenté son équipe pour la saison de cyclo-cross 2018-2019 samedi au Sven Nys Cycling Center. Les 12 coureurs masculins et féminins ont été présentés au public par Sven Nys. Ils ont ensuite fait quelques tours du Balenberg.

"L'équipe Telenet Fidea Lions a beaucoup évolué au cours des dernières années", dit Sven Nys, le manager général. "Nous avons toujours dit que nous voulions être plus qu'une simple équipe de cyclo-cross. Nous continuons à innover et à être des ambassadeurs du cyclo-cross. Nous le faisons notamment par le biais de la Sven Nys Cycling Academy, de l'équipe de jeunes AA Drink et en collaboration avec nos fidèles partenaires Telenet et Fidea."

Dames

Marthe Truyen a été la première à franchir, le 1er mars, le pas entre l'équipe de jeunes AA Drink et  les Telenet Fidea Lions. "Elle termine donc son premier été chez Telenet Fidea Lions et a préparé la saison de cyclo-cross comme une professionnelle", dit le directeur sporti, Kris Wouters. Fleur Nagengast, qui a remporté la Coupe du monde U23 chez les dames l'hiver dernier, est toujours là.  Kris Wouters: "Elle peut encore progresser techniquement mais, physiquement, c'est une des plus fortes de sa catégorie d'age. Cet hiver, elle devra confirmer. Nous pouvons aussi compter sur l'inébranlable Ellen Van Loy, qui répond présent lors de chaque cross, rayonne de plaisir et donne confiance aux deux jeunes."


Espoirs

Deux espoirs font partie de l'équipe Telenet Fida Lions U23:  Yentl Bekaert et Andreas Goeman. "Yentl Bekaert a connu un été difficile car il a eu des problèmes physiques dont la cause n'est pas encore connue à 100 %. Suite à cela, il entame la saison avec des doutes mais nous sommes convaincus que, une fois que sa santé sera au point, son talent reprendra le dessus", dit Kris Wouters. "Andreas Goeman a bien assimilé le passage des juniors aux U23/Elites. Il nous a même surpris positivement! Il a beaucoup progressé, tant sportivement qu'au niveau de la présence au sein du groupe. Je suis convaincu qu'il va marquer la catégorie espoirs de son empreinte."


Elites hommes

Thijs Aerts, Toon Aerts, Lars Van der Haar, Corne Van Kessel, Quinten Hermans, Nicolas Cleppe et Jim Aernouts forment un bloc solide chez les pros.  "Thijs Aerts entame son premier hiver chez les élites. Il aura donc moins de pression que la saison dernière", dit Wouters. "Du moins, un autre genre de pression car il devra veiller à rester dans le top 50 de l'UCI afin de participer aux épreuves de coupe du monde. Nicolas Cleppe a progressé au niveau de l'endurance, il l'a montré cet été. Jim Aernouts est un des coureurs que les observateurs n'apprécient pas toujours à sa juste valeur. Il est le prolongement des directeurs sportifs, c'est un bosseur attentif aux moindres détails."


Selon Wouters, l'équipe  mise sur un départ en fanfare de Quinten Hermans: "Pour le grand public, il est celui qui a le plus progressé l'été dernier. Il s'est mise en évidence au Baloise Belgium Tour et au  Tour de Wallonie. Corne Van Kessel est une valeur sûre dans le top 10."

Pour Wouters, Toon Aerts ne devrait se montrer que plus tard. "Il est toujours meilleur avec quelques cross dans les jambes, nous le savons. Et puis, les cross qui ont lieu plus tard lui conviennent mieux. Il est devenu un des trois ou quatre meilleurs coureurs du monde. Il doit pouvoir lutter pour une place sur le podium au classement final. De plus, il est en confiance et assume son statut." Last but not least,  Lars Van der Haar. "Il reste sur un hiver difficile suite à des ennuis physiques, du doute et de la malchance mais c'est terminé. Actuellement, il est en confiance. Ses tests étaient bons et il a retrouvé son niveau."