Dimanche, la crème du cross belge a rendez-vous au Zilvermeer de Mol, où a lieu la première manche individuelle de la Structabo CrossCup. Chez les hommes, on cherchera le successeur de Soufiane Bouchikhi, qui ne sera pas au départ. Chez les dames, c'est la Polonaise Katarzyna Rutkowksa qui s'est imposée l'an dernier. Imana Truyers avait été la meilleur belge.

Kimeli favori en l'absence de Bouchikhi

Chez les hommes, il n'y a qu'un grand absent: Soufiane Bouchikhi, vainqueur l'an dernier. Son grand rival, Isaac Kimeli, sera présent. Kimeli, Robin Hendrix et Simon Debognies ont joué un grand rôle dans la victoire d'OEH au Structabo CrossCup Relays à Gand. A Mol, Kimeli va devoir rivaliser avec ses équipiers et compagnons d'entraînement.

Parmi ceux-ci, Dorian Boulvin, Jeroen D'hoedt et Dieter Kersten. Lander Tijtgat, deuxième à Mol l'an dernier, et Dame Tasama, qui s'est montré le plus rapide sur 4.500 m. lors des relais, font partie des outsiders. Pieter-Jan Hannes effectue son retour à la CrossCup. Le héros local Yannick Michiels s'est déjà mis en évidence devant son public. Parmi les étrangers, on pointera Michel Butter, champion des Pays-Bas du marathon il y a deux semaines.

Le sable de Mol n'est pas la surface préférée de Kimeli. "Cette fois, c'est chacun pour soi. Je pense que la course sera ouverte. L'affiche est alléchante, dommage que Soufiane ne soit pas là."

Le cross court devrait se résumer à une lute entre Ismael Debjani, Pieter Claus et Pierre-Antoine Balhan. En juniors, Tim Van de Velde est le grand favori mais il devra se méfier des Hollandais Luuk Maas et Bram Anderiessen.


Truyers au rendez-vous?

Chez les dames, on suivra le duel entre Imana Truyers et Sofie Van Accom. Les deux femmes devront se méfier de Hanna Vandenbussche et Hanne Verbruggen, un duo qui s'est montré plus rapide qu'elles à Gand, mais sur 3.000 mètres "seulement" alors qu'à Mol, le parcours fera 5.500 mètres.

La Polonaise Katarzyna Rutkowksa, victorieuse l'an dernier,  sera à nouveau présente. Attention aussi à la Hollandaise Andrea Deelstra. En juniors, on suivra Justine Tinck et Mathilde Deswaef.

Sofie Van Accom, deuxième Belge l'an dernier, reconnaît que le sable n'est pas sa surface favorite. "Pour moi, c'est une des manches les plus difficiles. Je n'arrive pas à m'habituer au sable mais je vais faire de mon mieux car c'est la première course de la saison."

"Les entraînement se sont très bien déroulés ces dernières semaines et je suis impatiente de vivre la première manche de la Structabo Crosscup. L'an dernier, j'étais moins à l'aise dans cette épreuve, mais j'espère cette année en terminer avec un meilleur sentiment", dixit Van Accom.