Soufiane Bouchikhi et Birtukan Adamu ont dominé l'Easykit CrossCup à Hannut de la tête et des épaules. Les deux athlètes ont attaqué très rapidement et leur avance n'a fait qu'augmenter.

Soufiane Bouchikhi, surtout, a fait grosse impression en Hesbaye. L'Anversois du FC Liégeois a prouvé, si besoin en était encore, qu'il faisait bel et bien partie du top européen. En décembre, il s'était classé cinquième de l'Euro et la semaine dernière, il avait terminé 4e de la Great Run Edinburgh. Dimanche, à Hannut, il a démontré sa bonne condition en partant dès le départ et en reléguant ses rivaux à plusieurs longueurs, dont le vainqueur de l'an dernier, Andy Vernon. Le Britannique s'est accroché pendant un tour mais il a finalement terminé à 17 secondes.

Derrière, un groupe s'était formé avec les candidats à la troisième place. Parmi eux, Isaac Kimeli, Dries Basemans, Simon Debognies, le revenant Dieter Kersten, Michael Somers, Dorian Boulvin, Steven Casteele, Kim Ruell et le Suédois Gergis. Avant la mi-course, Isaac Kimeli attaquait, prenant une avance qu'il conservait jusqu'à la fin. Mais lorsqu'il est arrivé, Bouchikhi était déjà à l'interview.

Chez les dames non plus, il n'y eut guère de succès. Les athlètes étrangères, emmenées par  Birtukan Adamu, ont dominé la course. L'an dernier, Louise Carton avait pu prétendre à la victoire mais cette fois, les Belges ne luttaient que pour les points au classement. Le podium, c'était trop ambitieux. Devant, Birtukan Adamu faisait la loi, suivie à distance respectable par la Roumaine Barca, la Polonaise Rutkowska, et l'Allemande Rehberg.

Imana Truyers, en tête de 'Easykit CrossCup suivait dans un groupe avec la Danoise Holm, Vera Coutelier, Sofie Van Accom et Nina Lauwaert. Cette dernière, qui avait déjà fait forte impression à Roulers avec une belle quatrième place, confirmait sa forme en attaquant dans le dernier tour et prendre la cinquième place.  Truyers et Van Accom terminaient respectivement septième et huitième.

Nina Lauwaert: 'Inatttendu'

"Aujourd'hui, je me suis surprise moi-même", disait Nina Lauwaert à l'arrivée. "Première Belge, c'était un rêve. Je considère l'Easykit CrossCup comme un entraînement pour le semi-marathon. Je suis partie calmement et j'ai pu rejoindre le groupe des poursuivantes au premier tour. A la fin, je me sentais bien et j'ai tenté ma chance avec succès. Le championnat de Belgique? On verra."

Imana Truyers: 'Manque de fraîcheur'

"Je suis un peu déçue", reconnaissait Imana Truyers. "Ce n'était pas mon meilleur jour. Je manquais de fraîcheur, je n'avais sans doute pas digéré le cross de 9 km au Pays Basque où il y avait de la boue. Quand Nina Lauwaert a attaqué, je n'ai pas pu réagir mais je ne veux pas tirer de conclusions hâtives. Je suis en tête du classement et je vais tout faire pour remporter l'Easykit CrossCup et, qui sait, être championne de Belgique."

Soufiane Bouchikhi: 'Je ne me suis jamais senti aussi fort'

"L'an dernier, j'avais dû baisser pavillon devant Andy Vernon. Je voulais ma revanche et je me suis senti super-fort sur ce terrain lourd. Il ne servait à rien d'attendre donc je suis parti à fond et j'ai vu que Vernon souffrait. Je suis encore plus fort qu'en décembre. Virtuellement, j'ai déjà remporté l'Easykit CrossCup. Maintenant, je veux être champion de Belgique."

Isaac Kimeli: 'Je n'ai pas pris de risque"

"J'ai été grippé toute la semaine et je n'ai pas voulu partir trop vite", dit Isaac Kimeli. "Il était insensé de prendre des risques. Au fil du temps, je me suis senti mieux et j'ai accéléré. Personne ne m'a suivi, je suis donc très content de cette troisième place. Je ne gagnerai pas l'Easykit CrossCup mais je veux être au top au championnat de Belgique. "

Dames: 1. Birtukan Adamu (Eth), 6.000 m en 23.31; 2. Roxana Barca (Rou) 23.37; 3. Katarina Rutkowska (Pol) 23.57; 4. Maya Rehberg (All) 24.06; 5. Anna Holm (Dan) 24.10; 6. Nina Lauwaert 24.11; 7. Imana Truyers 24.16; 8. Sofie Van Accom 24.22

Hommes: 1. Soufiane Bouchikhi 9.000 m en 29.10; 2. Andy Vernon (GBR) 29.27; 3. Isaac Kimeli 30.00; 4. Amanual Gergis (Suè) 30.24; 5. Dieter Kersten 30.28; 6. Dries Basemans 30.28; 7. Michael Somers 30.34; 8. Dorian Boulvin 30.36