L'Easykit CrossCup de Roulers permettra une fois de plus de distribuer les tickets en vue des championnats d'Europe programmés le 10 décembre à Samorin, en Slovaquie. La lutte promet d'être âpre, tant chez les femmes que chez les hommes.

Une athlète ne nourrit toutefois aucune ambition pour ce rendez-vous annuel, à savoir Louise Carton. La championne en titre et lauréate de la précédente édition de la CrossCup est manifestement sur la voie ascendante après un coup de moins bien, mais elle patientera encore jusqu'en janvier pour fêter sa rentrée à Hannut. Dès lors, tous les yeux seront tournés vers Imana Truyers et Sofie Van Accom.

Truyers a inscrit le maximum de points tant lors de l'Easykit CrossCup Relays de Gand qu'à la faveur de l'Easykit CrossCup de Mol, et entend poursuivre sur sa lancée en Flandre Occidentale. Détachée au classement général, elle pourrait récolter une première récompense dimanche en se qualifiant pour l'Euro.

Sofie Van Accom entend également briller à Roulers. Elle s'est rendue en stage au Portugal en compagnie de Louise Carton pour affiner sa condition et se préparer au chaud pour le rendez-vous européen. Bien évidemment, ce duo n'est pas le seul à focaliser toute l'attention. La concurrence sera incarnée par Stephanie Barnes ainsi que la Russe Sokolenko. Au sein des U23, le talent ne manque pas et la lutte pour les tickets européens s'annonce intense avec notamment Lisa Rooms, Charlotte Van Hese, Astrid Verhoeven, Renée Eykens et Vanessa Scaunet.

Qu'en est-il de l'épreuve masculine? Soufiane Bouchikhi a dominé la concurrence à Mol de la tête et des épaules, et il fera figure de grand favori à Roulers. Isaac Kimeli, Simon Debognies et Bashir Abdi ont préféré suivre un stage. Reste à savoir si les jambes suivront dimanche à Roulers afin de menacer Bouchikhi. Lander Tijtgat faisait figure de seconde révélation à Mol. Après cinq ans d'inactivité forcée, l'athlète de Erembodegem a surpris tout le monde en signant une course étonnante. A Roulers, il pourrait s'afficher comme un candidat au podium.

Comme chez les femmes, on attend une épreuve très disputée chez les messieurs U23. En l'absence de Dieter Kersten, blessé, Simon Debognies, Michaël Somers, Robin Hendrix, Dorian Boulvin et Riken Ost ont revu leurs ambitions à la hausse. Jeroen D'Hoedt s'aligne à nouveau en cross court après son numéro à Mol. Il devra notamment se méfier de Ismaël Debjani et Ali Hamdi, sans soute ses plus sérieux adversaires.