L'Easykit CrossCup à Mol est, après les Relays de Gand, la première des cinq manches au cours desquelles les athlètes peuvent empocher individuellement des points pour le classement. Il convient donc de 'scorer' pour conserver le cas échéant ses ambitions intactes.

Soufiane Bouchiki est l'un des athlètes concernés en premier lieu. Lors des Relays de Gand, celui qui a récemment rejoint Liège a fait forte impression. Il veut confirmer dimanche afin de creuser l'écart par rapport à certains collègues des labourés absents à Mol afin de se préparer à l'étranger en vue du rendez-vous de Roulers décisif pour une participation au Championnat d'Europe. 

Isaac Kimeli, Simon Debognies et Bashir Abdi figurent parmi ceux-ci. Cette absence constitue un certain risque dans la mesure où, au niveau du classement, les participants de l'Easykit CrossCup ne peuvent faire l'impasse que sur une seule manche. Le nombre de manches individuelles étant passé de sept à cinq, une absence n'est pas sans danger.

A Mol, le niveau sera tout de même relevé. Bouchiki se méfie notamment d'un Robin Hendrix qui espère reproduire sa belle performance gantoise. L'athlète de l'OEH avait signé à Gand le dernier relais le plus rapide de tous les participants. Pieter-Jan Hannes s'aligne également au départ dimanche. Déjà souvent à son aise sur le circuit sablonneux de Mol par le passé, l'Anversois sera un concurrent coriace. Les frères Casteele, Stijn Garain et Thomas De Bock affichent également des ambitions.

Chez les dames, Louise Carton ne sera pas encore de la partie. L'athlète d'Ostende ne reprendra qu'à Roulers. Aux autres d'aiguiser leurs ambitions. A l'image de Sofie Van Accom, mais aussi de Stephanie Barnes, Zenobie Vangansbeke, Hanna Vandenbussche, Imana Truyers, Lisa Rooms, Astrid Verhoeven et Renée Eykens. La championne d'Europe Espoirs du 800 mètres a remporté dimanche dernier le cross de Bonheiden et veut lutter pour un podium. Comme les juniors et masters courent désormais en compagnie des seniors, les talentueux Justine Tinck et Elise Vanderelst passeront un beau test.

En cross court également, la qualité sera au rendez-vous. Ismael Debjani vise ni plus ni moins que la victoire mais doit compter avec Ali Hamdi et Pieter Claus. A noter que Jeroen D'Hoedt, l'une des têtes d'affiche sur cross long ces dernières années, s'aligne cette fois sur la distance plus courte.